Glossaire sur la Charente (Projet AMOCHAR)

Bouchon vaseux

Le "bouchon vaseux" appelé aussi "maximum de turbidité" est la zone de l'estuaire où les particules sont en très fortes concentrations à l'endroit où les eaux marines liées à l'avancée de la marée rencontrent les eaux douces du fleuve. ("...on avait des débits qui étaient très faibles, on avait des débits limite des seuils, là, par contre, on ne lachait pas beaucoup d'eau et là, le bouchon vaseux remonte")

Estuaire

Un estuaire est l'embouchure d'un fleuve dans la mer. L'estuaire de la Charente, comme ceux de la Garonne (Gironde), de la Loire ou de la Seine, doivent leurs formes et leurs paysages à la submersion de vallées, il y a une dizaine de milliers d'années. Les sédiments déposés sont la marque de ces estuaires accompagnés de zones humides adjacentes. ("...donc, pour nous déjà, quand on parle estuaire de la Charente, il faut qu'on y intègre Marais Nord de Rochefort et Marais Sud de Rochefort")

Prise d'eau

La prise d'eau ("...ce sont des prises d'eau qui se font au niveau de l'écluse de Biard...") est l'action de prendre de l'eau dans un fleuve, une rivière pour un usage particulier par exemple pour alimenter un marais ou une usine de traitement de l'eau. La prise d'eau est aussi le l'endroit où s'effectue cette prise d'eau ("...au niveau de la prise d'eau de Port-la-Touche...").

Niveau d'eau

La gestion des usages ou des milieux naturels aquatiques dans les marais nécessitent des hauteurs d'eau précises, c'est ce que l'on appelle le niveau d'eau ("...ça permet de garder des niveaux d'eau à un moment donné...")

Plan d'eau

Le plan d'eau est la surface en eau sur laquelle on applique une même gestion du niveau d'eau. ("...La période hivernale, c'est la gestion du plan d'eau, donc la gestion des niveaux...")

A-coup d'eau

Montée rapide du niveau d'eau dans un fleuve ou une rivière ("...on a eu un à-coup d'eau au mois d'avril...")

Règlement d'eau

Règlement qui régit les modalités d'exploitation des barrages ou des installations hydrauliques en général. A partir de 1995, approuvé par arrêté préfectoral, il est établi à l'issue d'une enquête publique. Il mentionne les règles de gestion des ouvrages ( Débit minimal ,  Débit réservé , lachûre,...). Pour les ouvrages de soutien d'étiage (en situation normale et en situation de crise), il doit permettre de préciser comment la ressource en eau sera partagée entre les prélèvements et le débit maintenu dans les cours d'eau. Source: Glossaire SIE Adour Garonne. ("...le règlement d'eau c’est l’acte administratif qui va définir les cotes de gestion de notre ouvrage...").

Ligne d'eau

Synonyme de niveau d'eau ("... le débit est un moyen de tenir une ligne d'eau, c'est-à-dire une épaisseur, une tranche d'eau...")

Réserve d'eau

Lieu où l'eau est stockée. ("... il nous faut absolument faire des barrages, faire des réserves d'eau pour pallier à ces problème estivaux...")

Appel d'eau

Demande en eau de la part d'usagers. (...c'est l'usage chasse en mare de tonne, parce que l'appel d'eau se fait à un moment où c'est extrêmement critique...)

Eau douce

Une eau douce est pas ou très peu salée. La pluie, les rivières, les lacs sont constitués d'eau douce qui ne contient que très peu d'ions. (...il y a le front entre les eaux douces et les eaux marines...)

Eau salée

Une eau salée contient de nombreux ions. L'eau des océans est salée et un litre comprend environ 35 grammes de chlorure de sodium. (...si on avait de l'eau salée, je pense que déjà il y aurait des poissons d'eau douce qui ne seraient sûrement pas ici...)

Salinité

La salinité est une caractéristique de l'eau de mer, c'est la quantité de sels dissous dans un volume donné d'eau de mer. En fonction de son mélange avec de l'eau douce, la salinité de l'eau de mer est plus ou moins forte. Les professionnels peuvent dire que l'eau est "dure" quand la salinité est forte (en été par exemple). Quand elle est faible, on parle de "douçain". ("...En tout cas il faudrait peut-être, ce que l’on n’a peut-être pas aujourd’hui analysé, est-ce que effectivement est-ce que notre ouvrage barrage à une influence sur cette salinité marine ?"). La salinité peut se mesurer de différentes façons et entre autres par pesée (masse de sel contenue dans un kg d'eau de mer), par analyse chimique (réaction avec le nitrate d'argent), par mesure optique (réfractomètre), par densité (densitomètre) ou par conductivité (mesure du courant électrique dans une soultion d'eau de mer)

Conductivité

La conductivité est une des mesure de la salinité. En effet, plus une eau de mer est salée et plus le courant électrique va la traverser facilement. Ce sont les ions (par exemple chlorure et sodium) qui vont faciliter le passage du courant électrique. Mais la conductivité est aussi employé pour mesurer des teneurs en sels très faibles. Par exemple, l'eau de pluie en ruisselant sur le sol peut se charger en ions. Les concentrations rencontrées en rivières sont très faibles et n'ont rien à voir avec celles rencontrées en mer. ("...est-ce que ces conductivités liées au fait que justement on a des matières en suspension qui arrive en telles quantités que l’on a des phénomènes physico-chimiques qui font que l’on recrée des tensions différentes entre différents ions et qui recréent de la conductivité, voilà c’est un peu toutes les questions que l’on se pose"). En milieu dulcaquicole, on utilisera donc la conductivité et en milieu sous influence marine, on pourra mesurer la conductivité mais on transformera les valeurs en salinité.

Eau dessalée

Une eau dessalée est une eau salée à laquelle a été ajoutée de l'eau douce. Sur le littoral, les eaux salées de l'océan peuvent être dessalées sous l'effet de l'apport d'eau douce des rivières et des fleuves. (...des oligochètes qui vont supporter ces zones très dessalées...).

Eau potable

Eau dont les caractéristiques la rende propre à la consommation humaine. (...avec le tourisme, avec l’eau potable, pour toute la partie littoral qui est la plus demandeuse en eau potable...)

Eau brute

Eau destinée à un traitement ultérieur, par exemple à des opérations pour la rendre potable. (...Donc, nous, directement la turbidité n'est pas un problème pour nous, en tant que, j'allais dire, comme prestataire et transporteur d'eau brute...)

Eau marine

Eau constitutive des mers et des océans. (...on craignait l'intrusion des eaux marines dans les eaux douces souterraines...)

Eau continentale

Eau douce des eux superficielles issues des précipitations. (...la relation entre l'eau continentale et l'eau marine n'est pas une dimension qui se voit, c'est donc une dimension cachée...)

Eau turbide

Une eau turbide est une eau trouble, chargée en particules. (...cela va faire remonter de la vase, des eaux turbides...)

Eau claire

Une eau claire est transparente, elle n'est pas turbide. (...c'est le signe que ce n'est pas de l'eau douce, de l'eau claire comme en période d'hivernage...)

Eau saumâtre

Une eau saumâtre est une eau douce à laquelle a été ajouté de l'au de mer salée. (...il n'y aurait pas le barrage de Saint-Savinien, on subirait le marnage, donc on aurait une eau saumâtre, cela nous poserait un problème...)

Eau souterraine

Eau se trouvant sous la surface du sol. (...on craignait l'intrusion des eaux marines dans les eaux douces souterraines, exploitées pour l'eau potable...)

Eau usée

Une eau usée est une eau altérée par l'activité humaine et susceptible de contaminer l'environnement. (...ça a aussi des impacts en terme de rejets des eaux usées, de gestion du pluvial...)

Eau vaseuse

Un eau vaseuse est une eau turbide qui contient de la vase en suspension. (...si on pompe de l'eau vaseuse, il faudra que l'on désenvase nos canaux à un moment donné...)

Crème de vase ou mollin

La crème de vase est souvent liée au maximum de turbidité ou bouchon vaseux, ce sont des sédiments du bouchon vaseux déposés souvent pendant les mortes eaux. Dans l'estuaire de la Loire, la crème de vase montre des concentrations en particules de 100 à 300 grammes par litre. Entre 30 et 100 grammes par litre, c'est de la crème de vase liquide et au-dessus de 300 grammes par litre de la crème de vase consolidée. ("...alors aujourd’hui, je ne sais pas dire ce que c’est que ce bouchon vaseux par rapport à cette crème de vase..."). En ce qui concerne l’apparence, une chose est sure...les bottes ne suffisent pas, les cuissardes sont nécessaires...("...On sait que, quand l'eau commence à devenir saumâtre, ou que la turbidité est importante, on sait que le bouchon_vaseux, voilà. Alors, au début il doit être très faible au niveau du mollin, mais après, plus on se rapproche, mais, où est le cœur du mollin ? qui le connaît ? ...")

Poche de marais

(...et des usages qu'il y a sur ces poches de marais...)

Association Syndicale Autorisée

Une Association Syndicale Autorisée (ASA) est un regroupement de propriétaires privés ayant collectivement intérêt à la réalisation de certains travaux. Certains de ces travaux présentent aux yeux de la loi, au-delà de l'intérêt direct des propriétaires, un intérêt général. Ce sont donc des regroupements de propriétaires fonciers qui ont pour objectifs d'effectuer des travaux d'entretien ou d'amélioration intéressant l'ensemble des propriétés. Les ASA sont des personnes morales de droit public. (...Les Associations Syndicales Autorisées sont adhérentes de l'UNIMA, elles sont en relation directe avec l'UNIMA parce qu'elles nous parlent des difficultés qu'elle peuvent avoir par rapport à la gestion au quotidien que l'on fait dans le marais...)

Syndicat de marais

Terme générique pour définir les Associations Syndicales sur le marais. Il peut s'agir d'Association Syndicale Autorisée (ASA) ou d'Association Syndicale Forcée (ASF). (...ça va peut-être impliquer des modalités de gestion différentes des autres usagers derrière, donc soit les syndicats de marais sur la Boutonne, soient les syndicats de marais sur Rochefort et sur l’Arnoult...).

Onde de marée

L'onde de marée est la propagation dans l'océan des variations du niveau de la mer (marées) générées par les attractions mutuelles de la Terre, du Soleil et de la Lune. (...Le contraire, laisser remonter l'onde de marée dans le plan d'eau de Saint-Savinien, au pire cela va faire remonter de la vase, des eaux turbides...)

Marée dynamique

La marée dynamique correspond à la propagation de l’onde de marée dans la vallée fluviale jusqu’au point où le courant du fleuve vers l’aval n’est plus inversé par les marées. (...et sinon au niveau de la marée dynamique, ça monte jusqu'à Cognac, quasiment...).