Missions du SIH

Une des missions de l'Ifremer consiste à "connaître, évaluer et mettre en valeur les ressources des océans et permettre leur exploitation durable".
Pour l'assurer, une des priorités est de produire dans la durée, gérer et valoriser des données (biologiques, environnementales, économiques) de qualité, pertinentes pour la compréhension de la dynamique du "système pêche". Pour cela, l'Ifremer développe et emploie de nouvelles techniques d'observation et méthodes d'acquisition de l'information.

Dans le cadre du Système d'Informations Halieutiques (SIH), une des priorités d'action est l'optimisation de la fonction d'observation. Il s'agit de renforcer et pérenniser le réseau d'observation des ressources halieutiques et de leurs usages (collecte et gestion des données), de renforcer l'information économique et d'inscrire dans une démarche qualité la mise en oeuvre des techniques d'observation. Les besoins de collecter et de qualifier les données halieutiques sont diversifiés. Ils vont croître avec le développement de l'approche écosystémique dans la gestion des pêcheries et la prise en compte des usages récréatifs.

Outre la mise à disposition d'informations validées à l'ensemble des programmes de recherche et le soutien aux missions d'avis et d'expertise halieutique institutionnelle de l'Ifremer, le projet SIH est en charge d'élaborer des indicateurs intégrés sur les pêcheries et de réaliser des valorisations et synthèses à destination des acteurs de la filière pêche (recherche, professionnels et gestionnaires) et du grand public.

Le projet SIH comprend les actions de collecte de données, le plus souvent soutenues par des cofinancements régionaux, nationaux et européens. Plusieurs actions contribuent à la constitution d'un réseau d'observation halieutique européen sous l'égide de l'UE (Data Collection Framework-DCF / Cadre pour la collecte de données).