MOdélisation de la DIspersion Océanique des juvéniles de Tortues vertes dans le sud-ouest de l'océan Indien

Un compartiment important de la vie des tortues marines reste à ce jour largement inexploré : la phase juvénile pélagique, depuis la naissance des bébés tortues jusqu'au moment où ils reviennent à la côte. Cette phase, appelée "les années perdues" en raison de l'absence quasi totale de connaissances, est primordiale pour la compréhension de la répartition spatiale des tortues marines au niveau régional, voire océanique. L'hypothèse la plus généralement admise aujourd'hui est que, durant leur phase pélagique, les juvéniles dérivent avec les courants marins, de façon essentiellement passive.

  

Le projet MODIOT a eu pour objectif d'utiliser les estimations de courant océanique pour simuler, puis analyser, les trajectoires de dérives probables des tortues vertes juvéniles quittant les principales plages de ponte du sud-ouest de l'océan Indien.
Ce projet a été porté par Kélonia, l'Ifremer est intervenu en tant qu'expert de cette thématique.
Partenaires financiers

Région RéunionFondation total

Partenaires scientifiques et techniques

KéloniaIfremerCLSADSEI