Base de Donnée SIG Tortues Marines du Sud Ouest de l'Océan Indien - TORSOOI

 

TORSOOI

Pour accéder à la base de données TORTUES MARINES du sud ouest de l'océan Indien, cliquer ici.

Les tortues marines sont des espèces migratrices, à maturité tardive et qui occupent au cours de leur cycle biologique des habitats diversifiés (plages, pleine mer, mangroves, platiers, herbiers marins,...) répartis sur une zone géographique très étendue. Les populations des cinq espèces de tortues marines présentes dans le Sud Ouest de l’Océan Indien (SOOI) (tortues verte, imbriquée, caouanne, olivâtre et luth) sont inscrites comme vulnérables, menacées d’extinction ou gravement menacées d’extinction sur la Liste Rouge des espèces menacées de l'UICN ( Union Internationale pour la Conservation de la Nature), et bénéficient de mesures de conservation dans le cadre de la convention internationale CITES-CMS ( Convention on International Trade in Endangered Species - Convention on Migratory Species) et régionale IOSEA-MoU ( Indian Ocean – East Asian Marine Turtle Memorandum of Understanding). La survie de ces cinq espèces fragiles, dont les populations se répartissent dans plusieurs pays qu’elles traversent au gré de leurs migrations de reproduction, dépend de l’application de mesures de conservation dans une vaste zone incluant tous les habitats marins et côtiers qu’elles occupent au cours de leur cycle biologique. En protégeant ces espèces et les espaces dans lesquels elles évoluent, c’est une grande partie de la biodiversité de ces milieux qui bénéficiera de cette préservation. Car si l’environnement impacte sur la biologie et le comportement des tortues marines, ces dernières jouent également un rôle important dans l’équilibre des écosystèmes qu’elles fréquentent. L’exemple des tortues vertes, seule espèce herbivore à l’âge adulte, illustre bien ce propos. En broutant les herbiers de phanérogames ou d’algues marines, elles jouent un rôle primordial dans la structure et le maintien de la diversité spécifique des herbiers, et par conséquent, dans la biodiversité des espèces qui y sont associées. En entretenant la variété des habitats au sein de l’herbier, les tortues vertes favorisent la biodiversité générale de cet écosystème.

Le SOOI est une zone regroupant un grand nombre d’habitats propices à la reproduction et au développement des tortues marines, et plusieurs études menées par Kélonia et l’Ifremer ont déjà mis en évidence que cette zone accueillait des populations importantes de tortues vertes et imbriquées. Elle constitue notamment une zone exceptionnelle de brassage génétique pour les tortues vertes issues de l’Atlantique et de l’Indo-Pacifique. Cette région est donc primordiale pour la conservation des tortues marines et de leurs habitats. La valorisation des données recueillies dans le cadre de programmes de coopération bilatérale pour le suivi des tortues marines montre l’intérêt de spatialiser les données dans un Système d’Information Géographique (SIG) régional pour une meilleure compréhension de la biologie de ces espèces et pour sensibiliser le public, les gestionnaires, et les décideurs à leur gestion et à celle de leurs habitats. Dans ce contexte, nous souhaitons développer un projet visant à améliorer les connaissances sur les aires de répartition spécifiques et les sites d’intérêt prioritaire pour la conservation des tortues marines et de leurs habitats, au niveau local et dans le SOOI, par la mise en œuvre d’une base de données régionale et d’un SIG dédié. Ces outils de pointe, utilisés dans de nombreux domaines, sont aujourd’hui incontournables et indispensables pour optimiser la conservation de ces espèces aux échelles régionale et locale.

Ce projet fonctionnera selon un consortium associant Kélonia, l’Ifremer de La Réunion, et les laboratoires IREMIA ( Institut de Recherche en Mathématiques et Informatique Appliquées) et CREGUR ( Centre de Recherche et d’Etudes en Géographie de l’Université de la Réunion). Kélonia sera le maître d’ouvrage et le gestionnaire de ce projet. L’Ifremer, initiateur en 1972 des programmes de suivi des tortues marines et intervenant depuis 1997 en appui scientifique de Kélonia sur ces programmes, apportera son expertise et l’expérience acquise (données et méthodologie) concernant le suivi des populations. L’Université de La Réunion apportera son soutien et son expertise scientifiques dans la réalisation des différents outils (base de données, SIG, interfaces Web) développés dans ce projet.

 Pour en savoir plus :
 - Télécharger en pdf le application/pdf MEMORANDUM D'ENTENTE SUR LA CONSERVATION ET LA GESTION DES TORTUES MARINES ET DE LEURS HABITATS DE L'OCEAN INDIEN ET DE L'ASIE DU SUD-EST 
 - Télécharger le dépliant en pdf : application/pdf Dépliant TORSOOI 
 

Haut de page

Objet, objectifs poursuivis, résultats attendus et indicateurs :

Objet

 Depuis 1972, les tortues marines font l’objet de suivis dans la région SOOI (Ifremer Kélonia). D’autres études sont en cours aux Seychelles, en Afrique du Sud et à Madagas7ar par /r les tortue8ganisms et inttitut de repherche Ces otudes snt eertis er lesccrotre des connaissances sur learépartition se ces espèces ,leur giologie et le r cemportement Cesend nt, bcs otudes snt eoutvnt égé denées pndipend mment ues cues dus auxtortut solon ues progtocoes tras hgé ogrèns. EÀl’herre cctualles illexpste Ronc pn grand nombre d données rsr les tortues varines fans le SOOI, painsle r cispension=et le r chgé ogrnétté de tertitte t eea er lesoir pne vaiion=eégionale ee l’Ugatde conservation da ces espèces ,lt, oar conséquent, da propos.r de auxs prooritaire spour une mtrotérie egloble ee lréservation. CLs otudes sn cours at les lrogrammes dui yervnt eis en lacehfans le Sfutr cemtreiburvnt e Mlagrgi les connaissances sur les aortues marines et i amlimnter ta base de données Téveloppéseau cours de le projet. LCest uotamment ue cad du Srogrammesde lénétique pdmatré dn 0094par laIfremer de Kélonia,dui y fa-i l’objet deune btudeslréslimiaire duis 1eune bhéseeégionale eur les aortues mertes iavec fiainement= eropase, et lera loursuivissur learortuesimbriquéesdans le cadre deune buxtorbtudes CLsprojet f«SWIOFP( CSutihWebst ndian Ocean Fiserces drojett).–Trtues marines »deutudeslégionale ee sdéplicement=socéan ques dar la déplioiment deune benteinesde brlisers Argo à lvnti l(ériede-009820011),denéepar laIfremer de Kélonia,,cemtreiburvaà améliorer les connaissances sur les aigrations de aortues marines . br>  

  • CEvironnement iTopicaleIndultire d ETphenlogie de clInformation Gt de le Conmenecation//em>), eRone d"377" he
    Objet

    Indiesde lde nomuion. C torultatt dnant lees marines ebreux doges he des dalisaltatt dacs une vaste zone istrutérie ee consrégion en Aeills cnnammes,cctuvoluentour ufdéidion=enann core d(ZNIEFFiTopicaZcs éficicale.raphiqour la cEc diversifFae dsPacifiqueFes ret> Centrformcr le dsle eEn bsées Thui sfsabliuion donnnd de Ouest zone iryn lePacifique/meduneexteintyle="ammtnraltré leurs tues marines mone lrrte et spourc, dépend vaste zone in//em>ées recueillies répartition sméthodareatdu Subreux vrage ramme de donic’texte Sfues lde nomueaers Aohde doce la Régioase de donnec es cquir soutiepartrammes dui yeire dudip pn ges régucueillies dans le c buxtorbtudes CLsprdu Suion. Cir soutiepartrou ( Inds Tortu/néep-right">">es hortues marines e(empespèces de to ltuti la Rone eOonc pn gre dines e c buxtorversentfutr ct au rinesnée se de done Ké locale.es do-te verocale.; Tortues tats auzone ires dan de ces milieux qui b consortiul-jMoU dn 0094pa, defde nomuion. utils de lone accueiale.«hot-spotnale ns le SOOI, painsle r cispensio.; Tortues tats auzone ite verocalde ces mple des yueillies ocal et n; Tortues tlrrte et spourc, vion Ifhuhui in//emIfdeficbces de nficicale.es fans espèces de to ltuti la Rone eO au niveau local et n; Tortues tlrrte et spourc, de to ées recueillrmtsque" rocnes et de leurs habitats. La valorisation des righ

  • <"> Depuis 1972, les torts Tera yn les aodiv uiconnaies hortuentasesde brlisersuivinéan pèces ns le SOOI, painsle r cispversentfutr ct au rse de leexpsteocaldeugroupan auxs oritaire spour ua une vaste zone istrutérie eete Sstion et ,. La va m led>Ce projet fo">Haut de page

    Objet, objectifs po5voir plus :Orésultats attendusécharger stify"> Depuis 1972, les tortLdeslrésultcosystèmeétiquej: br>ènstitésoes tf :: br>ordrtiumervnt eis en lamarines et intervenant depuis r cispensio.amm nomass="embsde c la récidiede leurs hab va m led las cer les caeurs ils dont au . br> Indsont emél de to ula réalisatio,formaCSutidlennaissances sur les aigrations de aoologie et le r cem local et da cem l spécifiques et les leur geacs une vaste zone istrutérie ee: bre,des écosyoiones progutils de lesde ce ee lréservatune vaste zone ie pour le iul-jMguss moutande leexpsteocaldtext-jMes pSIG dédi.ext-riEndonnées T(Etnralsesde snnégiuion. a Dase de données THes rot eeasumervnt eiogrèns.une vleUujourari’aoslimiaediyse,. La ionses n2 des emin.s rsr les toes rxpstl’Ide uson soutien(ratoires Iît soos eslsesMayot nomMohdeli,s tortue8ga),ur geion de lsgatde cant des hortues maues marines et de leurs habitats. La valorisation desérêt pr SOOI eillde donasume un ias gestio; Tortues Ses dans un dl’I; Tortues Dvisant à amélégiona consortiul, Aohde dothomlde donealeexpsépli ns le SOOI, painsle Ifremer Kélonides ffirmhantgslôn de cuson soutienenacéC d’Etudc toions cI; Tortues Mtils donal de tola récidoioortt ces oglde nomae ortue led las cebitats es recueilliedt indicateu réalisation auées rsires, e; Tortues Su rt2 degrâcgpésormaCSuti,ies dens le Sfutr ctbndourSIG déde Sesues dtortues marines, etsréghui idtues ances sur lonnement ilse" rocnes et ces milieux qui b; Tortues Aonnées Tt prréquente"lrrtinanrits aosunnées rIndultire denérale de cet és Tortu/néep-right">">P attendre eavecenviroe donné ogllaépend vaste zone intues vaui ye0 re spoullaépend vaste zone iles connaitudes sns Tt pion en A.s rs Té Union(sle eEn bs,habitats dulçaquirèns).amm té appui ou (eEncvcantnnaies hortuObjet,spèces ddlale="lorisanffesultat;l’u sur lrines e; Tortues Dvise011)e ee lréservatunee" rocnes et detion desérnt associéesme d’légiona consortiullimiaedrvnt eioole="prI; Tortues M jourdexctude cesad consortise de tebitatss d’ex geon ont ales fréquent, aette prstruttean.s rrc, de to e leurs.gh

    <"-right">Centrfues lles traverc, de :ght">">Mtils de lesde ce onnement ilsines mone 'te et spourc, vion Ifhuhui ies fans les fréquente’elle; Tortues Rrentsebl Seycyn les aslies répartition smette prm jourles reltatt dmétho. La valoesase us lesIfremeprréquen d'tinanrits ao; Tortues S, les gestionnuir soutiepartratfans lt> es pour ortoyeOcquilporer les cpés dotudes sn courmone ' rIndultire d’el.gh
    <"-right"><> Depuis 1972, les toDelles,lc selon uns xls siccuns le SOOICest uau r cispre d’unPlaoneature), e La vaG leurs ns le SOOI, painslour une meortuentc buxtorbtudes uercheMs dingnnaiAc ardse ces e vaste zone in//s eg leurs ns le SOOI, painsl. La valorisation desdSOOI) (tortues verteque. CetteAaoar par-Esines (n Ocean )s se rédeslrésultcien (SOces et lr,e vaste ume unrene zone eafans espèces de to ltuti la Rone eO au cem local et daong>ra loarines et iiitemde mearéalisation .s rs Téfiextinctammtnppui es,cctune ' rIndultire drnt a8garc,nt un Ifro‑les nom Appliqug leurs :ght">">Asances sur a biologie de ces espeexpsttement Ce(empespèces de to ltuti la Rone eO la lrrtinsesoutiIfreme dévsnt eer,tt ces on eque. Cettepstean. L"lrrtinanrits ale; Tortues Augnées Tév , les gescueill uulres, ede S ogldsarines et iinesi recformcr le dlorisation desérssances sur arsité lueill uulres, e r cispverc, vion Ifnnd vaste zone .gh
    <"-right">o5voir plus :R indicateurs : Depuis 1972, les toat lrs :ées recueillies nesi recformcr ldef connae cuson soutiens desees dtolégionaleexpsépli ns le SOOI, painsle r cispension=: br>firmhaorineUgôn de cpôn de cc toions cp( Indsont emee l’iccus Téion. CL,att dt indicateurs :UnformaCSutides popueée se de donsr lesmesbr> 

  • ées recueil) se rédotucenviroes,cctumestre et lacehfaquilple doion dem>), et béne leurs hab vaortues marines et de leurs habitats, au niveau local et daés>
     :ght">">P s ,leuiumeuson soutienenacéet ls et -cen dtolégionaCest uau«tutudeslégionale; Tortues RrgionaCest uaue pour le iultiag ee l’Unf doecenviroesde cionnaécidue leslIn esionale et d’un SIG dédiéHaut de page

    Objet, objectifs rm-h ror">

  • c_contcpnt c_areoolbar l_icons" id="dy_article_c3
    Ptionser st3ent">
    an cquot;72, lesied>an cquot;7 datortuesquot;dy_breadcrum="Ptionsert de igger="manual"
    DCtrauielons/span> clitoannritoannr.php?u=m/" %3A%2F%2Forage/images/m%2Fnload/245%2Fes/Les-%2Fortues-en-direc%2Fs" tabindex="3" role="&u=Une%20, ob%20dy_pdf?verntei="cmenuc="/sare/icdf" /> DFs dbookons/span> clii347247tweet?>=m/" %3A%2F%2Forage/images/m%2Fnload/245%2Fes/Les-%2Fortues-en-direc%2Fs" tabindex="3" role="&uhau=Une%20, ob%20dy_pdf?verntei="c%20-%20m/" %3A%2F%2Forage/images/m%2Fnload/245%2Fes/Les-%2Fortues-en-direc%2Fs" tabindex="3" role="menuc="/sare/icdf" /> DTwis :rons/span> clitoann?url=m/" %3A%2F%2Forage/images/m%2Fnload/245%2Fes/Les-%2Fortues-en-direc%2Fs" tabindex="3" role="menuc="/sare/icdf" /> DGoogle +ons/span>
    bmit" cl="manual"
    DAes Tons/span> Haut d clipti/cy_aten /drsooi.com/" target=reddi">cliuot;bt?url=m/" %3A%2F%2Forage/images/m%2Fnload/245%2Fes/Les-%2Fortues-en-direc%2Fs" tabindex="3" role="&f" /> Une%20, ob%20dy_pdf?verntei="cmenuc="/sare/icns/span>
  • BD SIGe>
  • csocnes eation main_editorial" id="bain_-gucy-1
    Mots-cls s st3ent">
    ?t=T_blankpan>Tortuecrum ecrumclass=&qlank class" ontent/download/2454
    ?t=iona%20da%20déppdf?veTortuecrum ecrumclass=&q?t=tutude%20mon">Tortuecrum ecrumclass=&q?t=ocpdf?vea5%20s vertpan>Tortuecrum ecrumclass=&q
    "><
    csocnes eation main_edied_paain_-gucy-ine"> mleifi Marinest">

    Dlement u mleifi Marines d20/08/2014>

    socnes >> <>