Etape 1 : Inventaire des données existantes

Récolter le maximum de données de référence exploitables pour permettre de caler et de valider les différents modèles hydrodynamiques.

Bathymétrie

Le développement des modèles numériques s'appuie sur des données de référence telles que la bathymétrie (relief des fonds marins) et les limites terrestre de référence (trait de côte). Ces éléments ont pu être réunis en combinant plusieurs sources d'informations issues :

Bathy Hydrorun

  • de Litto3D (SHOM/IGN), initié par la Diren Réunion depuis 2009, permettant de disposer de données précises sur le pourtour de l'île jusqu'à 25 à 30 m de profondeur.
  • des données de campagnes océanographiques récentes (2006) menées par l'Ifremer dans la zone de l'océan indien (missions ERODER et FOREVER), transmises par notre département Géosciences Marines pour les données relatives aux plus grands fonds sur le pourtour de l'île.
  • Des données de référence du SHOM (Service hydrographique et Océanographique de la Marine) pour couvrir les zones non renseignées par les données précédentes.
  • du MNT Maillé à 300 m du GEBCO (Bathymétrie mondiale)

Toutes ces données de référence ont été expertisées puis combinées, ajustées et synthétisées par SAFEGE en charge du développement des 6 modèles locaux du Projet.

Houles et Courants

Au cours de leur développement, les modèles doivent être calibrés et validés pour s'assurer de leur bonne représentativité et de la qualité des simulations. Cette phase déterminante repose sur la confrontation des données de simulation avec des mesures réalisées sur le terrain. De nombreuses données historiques (mesures de houles, de courants, de paramètres hydrologiques) existent et peuvent avantageusement être utilisées. La plupart du temps, ces données ont été acquises dans le cadre de maîtrises d'ouvrages assurées par des acteurs divers (collectivités locales, communautés de commune, structures publiques ou privées, Laboratoire universitaire …) dans le cadre de recherches ou d'études d'impacts d'aménagements (stations d'épuration, ETM, …etc).

Un important travail d'identification des maîtres d'ouvrage a été mené dans le but d'accéder à ces données dans le cadre du Projet HYDRORUN.