PAMPA : Indicateurs de la Performance d’Aires Marines Protégées pour la gestion des écosystèmes côtiers, des ressources et de leurs usAges

 

Une des réponses de plus en plus souvent apportée pour la gestion durable des écosystèmes côtiers fragiles est la création d'Aires marines protégées (A.M.P.).

Le projet PAMPA vise à accompagner les Aires marines protégées françaises (dont celle de La Réunion) dans l'évaluation de leurs résultats (définition d'indicateurs de performance) en terme de :

  • préservation des ressources (abondances des populations marines, biodiversité) : construction d’indicateurs de l'état des Ressources à partir des données collectées par les AMP (notamment dans le cadre du suivi mondial de l'état des récifs - Global Coral Reef Monitoring Network), ou par l'Ifremer (SIH), et définition des besoins de données complémentaires ;
  • gestion durable des usages (principalement pêche professionnelle et informelle, plaisance, loisirs nautiques, etc.) collecte et analyse de données de pêche (Système d'Information Halieutique, enquêtes et études de fréquentation permettant de qualifier et de quantifier les Usages;
  • mode de gouvernance (participation et acceptation des usagers, sensibilisation et communication) : réalisation d'enquêtes de perception auprès des usagers.
    PAMPA réunit de nombreux partenaires impliqués dans l'étude et la gestion des écosystèmes côtiers dont, à la Réunion, la Réserve Naturelle Marine, l'IFRECOR et l'IRD. PAMPA est coordonné au niveau national par Dominique Pelletier (contact Dominique.Pelletier@ifremer.fr) et le correspondant réunionnais du projet est Pierre-Gildas Fleury (contact Pierre.Gildas.Fleury@ifremer.fr).

A la Réunion, la Réserve Naturelle Marine a été officiellement créée en 2007, au terme d’une longue procédure de concertation menée auprès des acteurs concernés. Elle couvre l’intégralité de la zone du lagon sur 40 km de la côte ouest et s’étend vers le large jusqu’à 50 mètres de profondeur, pour une surface totale de 3500 ha.

La réserve intègre près de 80 % des récifs de l'île, un élément patrimonial et paysager majeur. L’objectif principal de la Réserve est de protéger les habitats et les ressources d’une pression croissante due à un important développement urbain, économique et récréatif. La Réserve devra également jouer un rôle de catalyseur pour une meilleure prise en compte de l’enjeu de préservation des récifs coralliens dans l’ensemble des politiques d’aménagement et de développement menées à l’échelle des bassins versants de l’ouest de la Réunion.

 

Le projet PAMPA s'est terminé en 2011 et a fait l'objet d'un colloque de restitution fin mars 2011 à Paris.
Tous les documents du projet sont accessibles sur le site PAMPA.
Pour ce qui concerne La Réunion, le rapport de site et ses annexes sont téléchargeables sur Archimer

Le laboratoire Ifremer de La Réunion est plus particulièrement impliqué sur l' effet de la R.N.M. sur les ressources et usages halieutiques (professionnels ou plaisanciers).

Il s'appuie pour cela sur la base de données du Système d'Information Halieutique (S.I.H.). dont les données de référence (zones, espèces, usages) ont dû être adaptées en conséquence pour prendre en compte le zonage réglementaire de la R.N.M., et détailler davantage les ressources (espèces) et les usages (types de pêche) de la Réserve.

Les enquêtes réalisées dans le cadre du S.I.H. qui ciblaient essentiellement les pêcheurs professionnels, ont été, avec la coopération des agents de la R.N.M., élargies à la pêche plaisancière et à la pêche à pied. 

Pour la pêche à pied, le suivi est réalisé dans le cadre du projet PechTrad.

Pour la pêche embarquée, des enquêtes ont été réalisées de juillet à octobre 2010, sur les pêcheurs pratiquant au voisinage du lagon (ports de St-Gilles, St-Leu et Etang-Salé). Une soixantaine de pêcheurs a été interrogée. Seules 2 personnes sollicitées ont refusé de participer.
Le questionnaire portait sur l'activité de pêche et la perception que portent les pêcheurs sur la Réserve Naturelle Marine.
Rapport complet disponible sur Archimer.

Partenaires scientifiques et techniques à La Réunion : 

- la Réserve Naturelle Marine de la Réunion  
- l' IRD  
- le laboratoire ECOMAR de l'Université de la Réunion

   

Haut de page