Grands pélagiques

POPSTAR

Comment savoir où et quand les poissons se nourrissent et se reproduisent ? Comment identifier leurs routes migratoires pour mieux estimer leur abondance ? Les données requises pour répondre à ces questions et ainsi mieux connaître et observer les poissons nécessitent des mesures physiologiques individuelles in situ. Pour obtenir ces mesures, il est indispensable de suivre les poissons dans leur milieu naturel grâce à de nouveaux outils.

Ces marques ont contribué à mieux connaître les milieux dans lesquels voyagent ou résident les poissons, mais n’apportent pas d’information sur le poisson lui-même. Autre limitation des technologies actuelles : un tiers seulement des données acquises étant transmis, il est impossible de suivre l’intégralité de la trajectoire des poissons marqués. De plus, la relativement grande taille des marques d’aujourd’hui et leur coût élevé (4000 € la marque) limitent leur utilisation, et donc leur utilité pour la communauté scientifique.

Le projet POPSTAR s’attaque à ces verrous et vise à mettre au point une marque de plus petite taille et de plus faible coût, permettant de marquer un plus grand nombre d’animaux.

Le projet a également pour objectif d’améliorer la technologie des marques, notamment grâce à l’acquisition de données environnementales et physiologiques inédites, et à l’augmentation des capacités de transmission des données.

GERMON - en cours

Le thon germon est la seconde espèce la plus pêchée par les palangriers réunionnais.
Mais cette ressource pélagique et migratrice est actuellement surexploitée dans l’Atlantique sud. Elle est actuellement considérée en surpêche dans l’océan Indien.

Le projet GERMON a été mis en place pour étudier la structuration de la population de thon germon dans le sud ouest de l'océan Indien, et pour évaluer la connectivité qui peut exister, au niveau du Cap de Bonne Espérance, entre le stock de thon germon de Atlantique sud et celui de l’ouest de l’océan Indien.

Les résultats de ce projet seront exploités par les commissions de gestion des thons de l’Atlantique et de l’océan Indien pour améliorer la gestion de cette espèce.

IOSSS ESPADON

Le projet IOSSS- ESPADON a été mis en place pour étudier la structure génétique du Stock d’espadon à l’échelle de l’océan Indien afin de contribuer à meilleure gestion de cette espèce par la Commission des Thons de l’Océan Indien (CTOI).