CAMP SOOI - Connectivité des Aires Marines Protégées du Sud-Ouest de l'Océan Indien

Le projet CAMP SOOI - Connectivité des Aires Marines Protégées du Sud-Ouest de l'Océan Indien a pour objectif de contribuer à identifier des unités de gestion efficace de la biodiversité marine dans le sud-ouest de l’océan Indien.

Les aires marines protégées (AMP) sont mises en place pour aider à la préservation de la biodiversité marine, à une échelle supposée supérieure aux limites de la réserve. S’il existe un consensus sur les effets positifs des réserves marines sur la taille et l’abondance des espèces au sein des limites de la zone protégée, une efficacité réelle en terme de protection de la biodiversité au delà des limites des AMP nécessite que celles-ci soient intégrées en un réseau dense. Dans un objectif commun de protection de la diversité marine et de gestion efficace des espèces dans le Sud Ouest de l’Océan Indien (SOOI), un réseau d’AMP est en cours de montage par la Commission de l’Océan Indien (COI) et devrait être connecté aux autres AMP de la zone (côte Africaine).

Le but du projet CAMP est d’estimer la connectivité effective entre les AMP du SOOI afin de contribuer significativement au dessin du réseau. Est-ce que les populations existant au sein de chaque AMP fonctionnent démographiquement de façon indépendante ? Quelles sont les AMP connectées et qu’elles sont celles qui sont isolées? Est-ce que toutes les AMP sont aussi productives en terme de migrants ?

Présentation du projet

Cliquer sur la photo pour accéder à la page

Bilan du projet

Cliquer sur la photo pour accéder à la page

Partenaires financiers

Le projet CAMP est cofinancé par l'Union Européenne au travers des Fonds Européen de coopération (POCT-OI) et de capacité (REG POT : projet RUNSeaScience) ainsi que :

           

Partenaires scientifiques et techniques :

       

        

Présentation

L’objectif du projet CAMP SOOI est de mieux comprendre le degré de connectivité qui relie les populations marines du sud-ouest de l’océan Indien afin de contribuer à dessiner un réseau d’Aires Marines Protégées (AMP) cohérent et efficace à l’échelle de cette région.

Après une étude de faisabilité d'un an en 2007-2008, le projet s'est déroulé sur 3 ans (2009-2012).

Bilan

L’objectif du projet CAMP SOOI était de mieux comprendre le degré de connectivité qui relie les populations marines du sud-ouest de l’océan Indien afin de contribuer à dessiner un réseau d’Aires Marines Protégées (AMP) cohérent et efficace à l’échelle de cette région.

Est-ce que les populations existant au sein de chaque AMP fonctionnent démographiquement de façon indépendante ?

Quelles sont les AMP connectées et qu’elles sont celles qui sont isolées ?

Est-ce que toutes les AMP sont aussi productives en terme de migrants ?