Typologie des masses d’eau littorales

Qu'est ce que 'une masse d'eau au sens DCE ?

Les masses d’eau sont des unités géographiques cohérentes, qui ont été définies sur la base de critères ayant une influence avérée sur la biologie :

1. La capacité de renouvellement des eaux, par mélange ou par transport, qui détermine la sensibilité de la zone aux apports (terrestres ou non, localisés ou diffus) :

  • exposition aux vagues,
  • temps de résidence,
  • caractéristiques de mixages.

2. Les caractéristiques géomorphologiques, notamment la nature des fonds, qui conditionnent pour une bonne part les peuplements benthiques.

Spécificités de la Réunion

Contrairement à la métropole, il n’existe pas, à La Réunion, de masses d’eau de transition au sens inscrit dans la DCE. Tout le littoral de l'île est donc entouré par des masses d'eau côtières (MEC). Mais la Réunion se distingue aussi de la métropole par l'existence de zones récifales, très spécifiques et intimement liées aux peuplements coralliens qui en sont à l'origine. Ces structures bio-construites se caractérisent par une double morphologie caractéristique constituée d'une zone dites lagonaire et d'une pente externe.

Depuis la côte vers le large, la partie interne des récifs est constituée d'une zone dites lagonaire peu profonde (< 1m), où des fonds meubles de natures détritiques et sableuses (dépression d'arrière récif) alternent avec du substrat dur d'origine corallienne (plateau récifal), support de colonisation privilégié des peuplement coralliens. Le plateau récifal s'étend vers le large jusqu'à la zone de déferlement des houles océaniques le long du "front récifal". Le substrat dur, d'origine corallienne, descend progressivement vers les fonds sableux situés à une profondeur moyenne de 20 à 30 m en constituant la pente externe du récif, véritable socle et support de la zone dites lagonaire.

De par des conditions hydrodynamiques très différentes entre la zone dites lagonaire et la pente externe (expositions aux houles, temps de résidence, courantologie,...), ces Masses d'Eau Récifales (MER) n'entrent pas dans la typologie DCE habituelle. Les habitas et les peuplements qui les caractérisent (peuplements ichtyologiques, coralliens, algaux, ...) et les échanges hydrologiques permanents qui s'y opèrent, rendent difficilement dissociables la zone dites lagonaire de la pente externe qui en est le support d'accueil. C'est pourquoi il a été proposé de bien distinguer ces zones récifales des masses d'eau côtières à proprement parler.

Au titre de la DCE, les masses d’eau littorale de La Réunion sont donc divisées en deux catégories : les masses d’eau côtières (MEC) et les masses d’eau côtières dites "récifales" (MER).

 

 

Typologie des masses d'eau littorales réunionnaises

L’ensemble de ces spécificités a été prise en compte par l'Ifremer dans le cadre de la définition des masses d'eau demandée par la DCE. Ainsi le littorale réunionnais a été subdivisé en 12 masses d’eau côtières, unités géographiques cohérentes :

  • 8 masses d’eau côtières (MEC),
  • 4 masses d’eau côtière dites "récifales" (MER).

Chacune des masses d’eau retenue présente, sur une portion de littoral délimitée par des points naturels (cap, limite de bassin versant …), une situation homogène au regard des critères précédemment évoqués.

 

Masses d’Eau Côtières (MEC)

Type

Nature des fonds

Bathymétrie
moyenne

Hauteur moyenne
des vagues
moyenne

Exposition particulière aux houles

australes
maximum modélisé

cycloniques
 maximum modélisé

1

Meuble, sablo-vaseux

Petit fond à moyen

Faible

Faible

Moyenne à Forte

2

Hétérogène

Fond moyen à grand

Moyenne à forte

Faible à Moyenne

Forte

3

Basaltique puis sablo-vaseux

Grand fond

Très forte

Forte

Moyenne

4

Basaltique puis sableux

Fond moyen

Moyenne à forte

Moyenne à Forte

Faible

 

Masses d’Eau côtières dites Récifales (MER)

Type

Nature des fonds

Bathymétrie
moyenne

Hauteur moyenne
des vagues
moyenne

Exposition particulière aux houles 

australes
maximum modélisé

cycloniques
 maximum modélisé

1

Récif corallien

Petit fond

Moyenne à Forte

Moyenne

Faible

 

L’atlas interactif de La Réunion permet de visualiser les différents types de masses d’eau présents dans le bassin en choisissant « découpage des masses d'eau/typologie des masses d’eau » sur le bandeau de gauche de la carte interactive de l'évaluation de la qualité.