Sextant "océan Indien" présenté à la conférence INSPIRE.

L'équipe Sextant et la Délégation Ifremer océan Indien ont présenté le nouveau portail Sextant "océan Indien" à la dernière conférence INSPIRE 2014 qui s'est tenue à Aalborg au Danemark (du 16 au 20 juin 2014)

 

 

 

"Comment  la Directive INSPIRE a favorisé le développement d’une infrastructure de données géographiques pour la communauté marine dans le sud-ouest de l’Océan Indien ?", tel était le titre de l'exposé présenté par Erwann QUIMBERT (Cellule Sextant de Brest) lors de la dernière conférence INSPIRE qui s'est tenue entre le 16 et le 20 juin 2014 à Aalborg au Danemark.

 

Résumé :

Intervenant en soutien aux services de l'Etat, la DOI a contribué, en 2010, à la rédaction du "Livre Bleu Sud océan Indien", déclinaison régionale des engagements affichés par la puissance publique lors du Grenelle de la mer. En 2011, les services de l'Etat des préfectures de La Réunion, de Mayotte et des Terres Australes et Antarctiques Françaises ont adopté l'infrastructure Sextant pour regrouper, mutualiser et partager l'ensemble des référentiels géographiques relatifs à l'action de l'Etat en mer sur les îles Françaises de l'océan indien à travers le catalogue thématique REMATA.

Cette première initiative s'inscrivant dans l'une des ambitions du "Livre Bleu Sud océan indien" visant à contribuer à l'émergence d'un grand observatoire de l'OI, a conduit d'autres partenaires à adopter l'infrastructure Sextant (Réserve Marine, DMSOI (POLMAR), KELONIA, Association Globice, collectivité territoriale du TCO, …). A ce jour pas moins d'une dizaine de catalogues thématiques couvrent l'emprise de l'océan Indien. Cette demande forte révèle un besoin croissant de partage et de mutualisation qui a conduit la DOI à proposer le développement d'un portail Web Sextant "océan Indien" (http://sextant.ifremer.fr/ocean_indien). Répondant aux mêmes exigences et aux mêmes fonctionnalités que le portail Web Sextant national, Sextant "océan Indien" agrège directement les données publiques issues de l'ensemble catalogues régionaux. Il porte également une double vocation visant à 1) contribuer au partage et à la mutualisation des données entre les acteurs et les partenaires du milieu maritime dans l'océan Indien ; et 2) valoriser les données et informer sur les bénéfices de l'interopérabilité tout en facilitant leur diffusion sécurisée. La mise en place d'un service WMS de visualisation dédié (http://www.ifremer.fr/services/wms/ocean_indien) et d'un service web de catalogue (CSW) permet d'y contribuer de manière efficace.

Le portail Web Sextant "océan Indien", au-delà de la mise à disposition de données multithématiques (imagerie, physique, biologie, réglementation, usages) permet également la mise en avant de projets partenariaux, d'outils innovants, d'atlas numériques et défend le partage légal de données en soutenant les principes de licences Creative Commons (http://creativecommons.fr/). S'inscrivant dans l'esprit du "Livre Bleu Sud océan Indien", le portail Sextant OI constitue aujourd'hui l'un des premiers maillons d'un "grand observatoire de l'océan indien".