Phytoplancton et phycotoxines

Créé par l'IFREMER en 1984, suite à l'observation de nombreuses intoxications de type diarrhéique (dues à l'espèce Dinophysis spp.) chez les consommateurs de coquillages des côtes bretonnes, le REPHY a pour objectifs la connaissance de la distribution spatio-temporelle des différentes espèces phytoplanctoniques, le recensement des évènements (eaux colorées, efflorescences exceptionnelles, développement d'espèces toxiques ou nuisibles pour la faune marine), et la protection des consommateurs, par la détection des espèces productrices de toxines et la recherche de ces toxines dans les coquillages. Les échantillonages sont réalisés toute l'année de 2 à 4 fois par mois.

Contenu en construction