Année 2008

Météorologie et hydrologie

L'année 2008 a connu de plus fortes précipitations que les 4 années précédentes (au total 973 mm à la station météorologique du Cap Ferret), avec des pluies importantes au printemps et surtout en octobre-novembre. En conséquence, le débit de l’Eyre qui était faible en début d’année s’est élevé au dessus des normales mensuelles en juin et en décembre. Ces fluctuations de débit expliquent celles de la salinité et des teneurs en nitrate dans le fond du Bassin. Le rayonnement solaire a globalement été conforme à la normale pendant toute l’année, sauf en février où il a été exceptionnellement important par rapport aux 10 années précédentes. Les températures de l'air et de l'eau ont été particulièrement élevées en janvier-février et correspondant aux normales mensuelles pendant les autres mois. L'année 2008 a été globalement moins venteuse que 2007. Le mois de mars a été marqué par de très forts vents d’ouest ; la période comprise entre fin novembre et début décembre a été caractérisée par des épisodes de forts vents de sud-ouest. Ces évènements ont généré (via l’agitation de l’eau) des teneurs élevées en matières en suspension dans l'eau à l’entrée du Bassin. Comme cela est observé depuis plusieurs années, les teneurs en ammonium sont élevées dans le fond de la Baie pendant la majeure partie de l’année, ce phénomène ne résultant pas d’apports particulièrement importants par l’Eyre, mais peut être de la raréfaction des zostères dans cette zone (moindre consommation par les plantes, remise en suspension des sédiments fins riches en ammonium).