Organisateurs

- Page en construction, merci de votre compréhension -

Le colloque "Politiques et sciences de la mer" est un projet organisé par :

 

Le ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer à travers son programme de recherche finalisée Liteau 

Au travers du Grenelle de la Mer, le MEEDDM coordonne un effort de concertation et de gouvernance à 5 sans précédent au service du développement durable et d'une prise en compte des sujets marins et littoraux à la mesure de leurs enjeux. Comme le soulignent le discours du président de la République (16 juillet 2009 au Havre), le livre bleu des engagements du Grenelle de la mer et la Stratégie nationale pour la mer et les océans validées lors du dernier Conseil interministériel pour la Mer (8 décembre 2009), une meilleure protection de l’environnement comme le développement des activités nécessitent de développer de façon significative la recherche et l’observation sur le patrimoine maritime, les milieux, les risques, les potentialités.

La gouvernance à cinq est une réponse bien adaptée aux enjeux de la mer, indispensable compte tenu de la complexité des interactions et de la pluridisciplinarité nécessaire pour la recherche de solutions durables. Elle doit notamment s’appliquer en matière de recherche et développement, de connaissance.
Pour en savoir plus : www.legrenelle-mer.fr 

Depuis 1998, le programme LITEAU constitue l’action de recherche du ministère en charge du Développement durable pour soutenir le développement de connaissances, méthodes et pratiques scientifiques utiles à la définition et à la mise en oeuvre d’actions collectives et de politiques publiques sur le littoral dans une optique de développement durable. Le programme LITEAU a connu trois phases successives et a abordé 12 thématiques au travers de plus de 70 projets, financés à hauteur de 7,5 M€ par le ministère. Courant 2009, 28 projets étaient en cours.

en collaboration avec

 

L'institut français de recherche pour l'exploitation de la mer 

L'Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial créé en 1984 et placé sous la tutelle conjointe du Ministère de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de la mer, du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche et du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche. Il contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources à la surveillance du milieu marin et littoral et au développement durable des activités maritimes. À ces fins, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance, et gère la flotte océanographique française pour l'ensemble de la communauté scientifique. L'Ifremer est source de connaissances, d'innovation, de données de surveillance et d'expertise pour le monde de la mer, à la fois en matière de politique publique et en matière d'activité socio-économique. Il est la seule structure de ce type en Europe.

 

L'office national de l'eau et des milieux aquatiques 

L’ ONEMA est un établissement public national, créé par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques du 30 décembre 2006 , sous tutelle du ministère du MEEDDM. Il contribue à la surveillance des milieux aquatiques, ainsi qu’au contrôle de leurs usages, et participe à la prévention de leur dégradation, à leur restauration et à la préservation de la biodiversité. Il anime et participe à l’acquisition des informations relatives à l’eau et aux milieux aquatiques, aux activités et services associés, ainsi qu’à la mise à disposition de ces informations auprès du public et des autorités tant nationales et européennes que territoriales et de bassin. Il participe à l’élaboration et à la diffusion des savoirs et des expertises, à la formation des personnels chargés de la gestion de l’eau, ainsi qu’à la sensibilisation du public au bon état de l’eau et des milieux aquatiques.

 

Le centre national de recherche scientifique et le centre de recherches sur l'action politique en Europe 

Le CRAPE est une unité mixte de recherche associant le CNRS, l’Université de Rennes 1 et l’Institut d’Études Politiques de Rennes. Cette unité est composée d’environ 80 personnes dont les recherches font appel à plusieurs disciplines : sciences politiques, sociologie, sciences de l’information et de la communication, histoire. Ce laboratoire est dirigé par Monsieur Christian le Bart, professeur de sciences politiques. L’un des axes forts de ce laboratoire est l’analyse de l’action publique. Des recherches y sont notamment menées sur les politiques publiques de développement durable dont les politiques maritimes en Europe. Si la mer constitue un champ de recherche émergeant au laboratoire, il n’en est pas moins dynamique. Des études ont ainsi déjà été menées sur les pays maritimes, sur la pêche, sur la marine marchande, sur l’économie maritime ou encore sur la construction de politiques maritimes intégrées en Europe.

 

L'agence des aires marines protégées 

Créée par la loi du 14 avril 2006, l’Agence des aires marines protégées est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du Ministère du développement durable.
Basée à Brest, l’Agence est également présente sur les trois façades maritimes métropolitaines et en outre-mer (Antilles, Polynésie et Nouvelle-Calédonie).
L’Agence a pour missions :
• l’appui aux politiques publiques pour la création et la gestion d’AMP,
• l’animation du réseau des gestionnaires d’AMP,
• la gestion des moyens humains, techniques et financiers mis à disposition des parcs naturels marins, ou d’autres AMP qui lui seraient confiées,
• l’appui technique aux conventions de mers régionales (Caraïbes, Atlantique nord-est, Méditerranée, océan Indien, Pacifique sud et Antarctique).