Nodes list

L’équipe de géologues marins est de retour de la campagne en mer MARGATS dont le but était l’exploration scientifique de la structure interne du plateau de DEMERARA au large de la Guyane après avoir donné une conférence à l’université de Guyane.

Le 5 décembre à Paris, Pierre-Yves le Traon, chercheur à l'Ifremer et coordinateur du projet européen E-AIMS, recevra une étoile par le jury du prix "Les Étoiles de l'Europe 2016."

50 projets ont été mis en œuvre depuis 5 ans dans le cadre du dispositif Captiven. Objectif : transmettre les innovations portant sur la surveillance des risques naturels, l’évaluation des impacts des changements globaux, la gestion des ressources naturelles et l’appui aux écoprocédés aux entreprises (PME, TPE et ETI). Un bilan de Captiven sera présenté le 30 novembre lors du salon Pollutec à Lyon.

Les chercheurs ont désormais accès aux mesures de leurs instruments en direct, par Internet

L’Ifremer participe au projet EMODnet Bathymetry visant à améliorer la connaissance du relief sous-marin des mers européennes et leurs profondeurs. Une modélisation précise des fonds a été réalisée dans le cadre du projet et diffusée en octobre 2016. Elle est accessible librement.

Le phénomène de prolifération de micro-algues toxiques prend de l’ampleur à l’échelle mondiale. La commission océanographique intergouvernementale de l’Unesco publie, avec la Société internationale pour l’étude des algues nuisibles, Micro-algues toxiques et nuisibles de l’océan mondial. L’ouvrage est signé par Patrick Lassus, ancien chercheur à l’Ifremer, Nicolas Chomérat, Philipp Hess et Elisabeth Nézan, chercheurs à l’Ifremer.

Pour mieux connaître la sole, le programme SMAC (Sole de Manche Est : Amélioration des Connaissances pour une meilleure gestion du stock) prévoit de marquer 5 000 poissons d’ici 2019. Porté par l’Ifremer, ce programme est le fruit d’une collaboration poussée entre professionnels de la pêche et scientifiques.

Tous les 15 jours, Ifremer vous dévoile les secrets des océans en partenariat avec Le Télégramme.

COP22: l'Ifremer rappelle l'impact considérable des plastiques sur l'océan

Le prix récompensera sa thèse intitulée « Viabilité écologique et économique pour la gestion durable de pêcheries mixtes ».

Image

Last agendas

Découvrir, expérimenter, comprendre la lumière… L’exposition « Lumière ! Explorer l’impossible », présentée au Musée Zoologique de la Ville de Strasbourg, permet au visiteur de cheminer entre phénomènes physiques et richesses biologiques.

17May2016
11Dec2016

STAR WAteRS : La Galaxie du Plancton

Bordeaux - Jardin Botanique - Esplanade Linné

L'univers incroyable, fantastique et effrayant du plancton où s'affrontent depuis des milliards d'années le bien et le mal

Vous êtes chercheur en sciences marines et vous souhaitez être formé aux techniques innovantes de communication ? Vous êtes communicant d’un institut de recherche, d’une entreprise privée, d’une ONG ou d’un organisme gouvernemental lié à la mer ? Cet événement est fait pour vous : 2 journées dédiées à la 2ème conférence internationale en communication des sciences marines.

par Martial Laurens, chercheur à l'Ifremer Brest.

L'Ifremer vous propose une nouvelle conférence grand public dans le cadre de son cycle de conférences 2016-2017 : "Ostréiculture et génétique : un mariage de raison ?", mercredi 14 décembre 2016 à 15h30 à l'Ifremer Bretagne

Nodes list

Les explorations et les études moléculaires ont montré que les grands fonds sont richement dotés en espèces, pourvues d’une physiologie exceptionnelle. Cependant, la connaissance de la biodiversité de ce domaine est encore très limitée et les inventaires moléculaires restent jusqu’à maintenant concentrés sur le monde viral et microbien.

Comment savoir où et quand les poissons se nourrissent et se reproduisent ? Comment identifier leurs routes migratoires pour mieux estimer leur abondance ? Les données requises pour répondre à ces questions et ainsi mieux connaître et observer les poissons nécessitent des mesures physiologiques individuelles in situ. Pour obtenir ces mesures, il est indispensable de suivre les poissons dans leur milieu naturel grâce à de nouveaux outils.

Bouteilles, emballages, mégots, sacs, filets de pêches ... Un océan de plastique ! Les déchets humains sont présents partout dans les océans, même dans les grandes profondeurs.

Les dernières publications sur Archimer