Moteur ! On tourne ...

Problème électrique

Dans un engin sous-marin autonome, l'énergie est une denrée précieuse. Chaque programme de plongée est par exemple un compromis entre déplacements au fond (les moteurs sont électriques) et éclairages (nécessaires aux prises de vues).

Supposons donc un engin équipé d'un ensemble de batteries sous 240 V d'une capacité totale disponible de 30 kwh.

Ce submersible consomme en permanence pour son fonctionnement (sécurité, communication, vie équipage, ...) 8 Ampères, y compris pendant les phases de plongée et remontée.

Pour se déplacer au fond à la vitesse de 0,5 mètre par seconde, il consomme 4 kw.

Pour les prises de vues, il est équipé de projecteurs d'une puissance totale de 5 kw.

Trois sites ont été repérés aux angles d'un triangle équilatéral de 900 m. On souhaite réaliser un film comportant une séquence sur chacun des 3 sites étudiées.

Compte tenu de la profondeur des sites, il est prévu 50 minutes pour la descente, et autant pour la remontée. Attention ! Lors de la descente, un léger courant a fait dériver le sous-marin : le site le plus proche est à 500 m du contact au fond.

Question : Quelle sera la durée maximale du film ?
 

Réponse