Les équipements d'observations, de prélèvements et de mesures

L'homme n'a pas attendu de descendre lui-même dans les abysses pour avoir une idée de ce qui s'y trouvait. Ou d'avoir des robots pour le faire à sa place. Depuis la surface, il a commencé par sonder les fonds, puis par remonter de multiples informations dans ses dragues, ses bouteilles, ...

Mais depuis les premières sondes de Magellan, l'instrumentation s'est bien améliorée. Et désormais de très nombreux équipements, parfois rustiques, mais souvent très complexes, sont utilisés pour l'étude scientifique des grands fonds. Souvent dérivés d'appareils petits fonds, ils ont été adaptés pour travailler dans de grandes hauteurs d'eau.

Ils peuvent être mis en œuvre depuis des navires en surface, des sous-marins habités ou des robots qui font la navette entre la surface et les fonds, des plates-formes posés à même ces fonds (les observatoires), voire depuis des satellites.

On peut distinguer les équipements d'observations, de mesures et de prélèvements.

Une place particulière est accordée pour la mesure la plus ancienne, celle de la profondeur (rubrique "les sondeurs"). Ensuite, on vous présente les équipements spécifiques à l'étude, soit des sols et sous-sols marins (les fonds), soit de la faune.

Les chercheurs ont une imagination débordante pour inventer, adapter, améliorer les outils dont ils ont besoin. Aussi, il est impossible d'en faire un inventaire complet. Voici juste quelques pistes.

Piège à particules

Mise à l'eau d'un carottier