Les Mirs

Année de mise en service

Longueur/largeur (en mètres)

Immersion maximum

Poids (en tonnes)

Equipage

Navire support

1987

L : 7,8
l : 3,6

6 000 m

18,6

3

Akademik Mstislav Keldysh + Koresh

Particularités : 

Ils disposent d'une marge de sécurité leur permettant de résister aux pressions régnant à 9 000 m.  Et ils sont dotés d'un câble relié à une bouée largable pour être récupéré en cas de problème.

 

crédit photos : un auteur d'un site sur le Titanic

Historique

En décembre 1987, deux sous-marins habités, les Mirs 1 et 2, sont livrés par la Finlande à l'URSS. La première expédition scientifique a lieu en février 1988, à bord du R/V Akademik Mstislav Keldysh, sur un site hydrothermal en Atlantique.

Pendant dix ans, 22 campagnes scientifiques et techniques, équipées des 2 Mirs, ont été réalisées dans différents endroits des océans Pacifique, Indien, Atlantique et dans les mers polaires.

Trois grandes utilisations sont à noter :

- recherche scientifique portant sur des sources hydrothermales (7 expéditions)

- tournage du film sur le RMS Titanic (2 expéditions)

- recherche et opérations techniques particulières sur l'épave du sous-marin nucléaire Komsomolets (6 expéditions)

Depuis 1995, l'utilisation scientifique de ces submersibles semble réduite.

On retrouve en 2002 les 2 Mirs dans un documentaire tourné par le réalisateur James Cameron sur l'épave du cuirassé Bismarck.

Films sur le Titanic

1991 : Une expédition est organisée pour filmer l'épave du Titanic pour le compte de la compagnie canadienne IMAX. Dans un même temps, des films produits par CBS, ainsi qu'une vidéo en 3D pour le magazine "National Geographic", sont réalisés.
Equipés de 4 projecteurs puissants (1 200 W chacun), les deux submersibles Mir obtiennent d'excellentes images de l'épave du Titanic. Au total 8 plongées par paire.

1995 : James Cameron loue les services de l'Akademik Mstislav Keldysh et de ses sous-marins Mir, pendant 3 semaines. Ce sont eux que l'on peut voir dans les premières séquences de son film. Au total 12 plongées, toujours en paire.
Un ROV (engin commandé à distance) a été développé spécialement par la Western Space and Marine Inc. (Californie). Relié par un câble au Mir 2, il est piloté depuis la sphère (comme le Robin depuis le Nautile). Equipé d'une caméra de télévision miniature et de deux petits projecteurs, il entre dans l'épave et atteint le pont "E" par l'escalier central.

Pendant cette expédition, une caméra de cinéma placée dans une boîte pressurisée est employée pour la première fois à une telle profondeur.

2001 : James Cameron retourne sur l'épave pour tourner un spectaculaire documentaire en 3D, "Les fantômes du Titanic". Chaque Mir est alors équipé d'un ROV, et un éclairage puissant, alimenté depuis la surface, est mis en place. Très maniables, les ROV parviennent à parcourir la presque totalité des ponts.