Les risques liés aux hydrates de gaz

Les hydrates de gaz constituent une richesse énergétique. Mais ils sont aussi source de préoccupations.

Rappel des risques associés

Compte tenu des conditions de haute pression et de basse température qui règnent à grande profondeur, le gaz - en général du méthane - présent dans les sédiments ne peut exister que sous forme solide (hydrates). Une variation de ces conditions (réchauffement de l'eau, baisse du niveau de la mer, exploitation pétrolière à proximité, ...) peut provoquer un passage à la forme gazeuse.

Or :

  • Le méthane contribue au réchauffement global de la planète. Les climatologues étudient donc le rôle exact joué par les hydrates de gaz dans les changements climatiques passés,
  • cette transformation entraîne une déstabilisation des sédiments sur la pente continentale. Les conséquences des éboulements sous-marins engendrés peuvent être catastrophiques pour l'exploitation pétrolière offshore, l'environnement marin et les zones littorales (voir chapitre précédent sur les avalanches sous-marines).