Les hydrocarbures sous-marins

Or noir et grand bleu

L'enjeu

Les hydrocarbures vont rester dans les décennies à venir la principale source énergétique. Or l'offshore représente au niveau mondial 22 % des réserves en pétrole et 37 % en gaz.

De plus en plus profond ...

La production en mer a vu battre ces dernières années des records en profondeur d'exploration et production.
La production de pétrole offshore en mer profonde (300 m) a commencé avec le champ de Cognac dans le golfe du Mexique (1979). La profondeur de 1000 m a été franchie au Brésil (Champ de Marlin Sud 1994). 2000 m a été atteint dans le golfe du Mexique (projet Canyon express champ Aconcagua 2002). 3000 m devrait être atteint en 2006 avec le champ de Trident (2953 m).

De la découverte à la mise en production

De nombreuses étapes doivent être franchies : La découverte fait appel aux géosciences, à la sismique d'exploration et aux forages. Par la suite, le champ est apprécié pour sa capacité à produire. Le développement est ensuite entrepris suivant l'estimation des coûts techniques. Des installations considérables peuvent être mises en place. L'exploitation prend alors place jusqu'à épuisement du champ et démantèlement des installations.

Les défis des grands fonds

Le premier défi concerne l'exploration des zones potentielles. En dessous de 1000 m, il existe en effet moins de données que dans le domaine terrestre ou pour l'offshore traditionnel. Toutefois les efforts d'exploration de ces dernières années ont permis de cerner les zones potentielles (Golfe du Mexique, Afrique de l'Ouest, Brésil, ….). De nouveaux challenges apparaissent dans des zones "plissées" ou à réserves très profondes dans les sols (3000 m à 5000 m).

Le deuxième défi est de développer et exploiter le champ de manière économique dans des conditions de sécurité pour les hommes et l'environnement . Des systèmes de production existent en grand fond (1500 m). Pour que la production plus profonde soit possible techniquement et économiquement, il faut progresser sur différents points : connaissance de l'environnement et actions sur les structures (courants marins, risques géologiques), allégement des liaisons fond surface (risers, ancrage, ..), maintien de la production sur de longues distances , fiabilité des systèmes de production sous-marine et moyens d'intervention, …