Les récifs coralliens

Qu'est-ce qu'un récif corallien ?

Un récif corallien est une structure naturelle construite dont les coraux sont essentiellement à l'origine. Les récifs coralliens forment des écosystèmes marins complexes et parmi les plus riches en biodiversité, généralement à faible profondeur. Ils procurent des niches écologiques à de nombreux animaux qui y trouvent nourriture, refuge, protection et abri.

Où les trouve-t-on ?

Bien que certaines espèces de coraux existent en eaux froides, dans les régions tempérées, ou en profondeur, l'immense majorité des récifs se répartit dans la zone de lumière des 20 premiers mètres des eaux tropicales. Les trois plus grands récifs coralliens du monde sont situés en Australie (la Grande Barrière de Corail, qui s'étend sur quelque 2 000 km le long des côtes australiennes), en Nouvelle-Calédonie et au Belize.

Pourquoi est-il important de les étudier ?

De nos jours, l’augmentation du dioxyde de carbone dans l’atmosphère a entraîné une hausse de 17 cm du niveau de la mer et de 0,74 °C de la température moyenne des océans. Cette augmentation crée un changement dans la chimie des océans, qui dans le futur pourrait affaiblir les squelettes des coraux et ainsi réduire l’accumulation de récifs, principalement aux latitudes les plus hautes. Même s’ils sont généralement situés dans des mers d’eaux chaudes, les récifs coralliens sont très vulnérables aux changements rapides du climat.

Ainsi, les récifs coralliens représentent d’excellents enregistreurs pour la reconstitution des variations passées du niveau marin et des paramètres environnementaux au cours des dernières dizaines de milliers d'années. Les recherches basées sur les archives du passé représentent des données incontournables pour modéliser les évolutions du climat et du niveau marin dans un futur proche.

* Île Europa, Océan Indien