Campagne Biobaz 2013

La campagne BIOBAZ s'est déroulée du 2 au 21 août 2013 au sud des Açores.

Elle avait pour sujets d'études les animaux abyssaux vivant en symbiose avec des bactéries chimiotrophes autour des sources hydrothermales, et plus particulièrement la moule Bathymodiolus azoricus et la crevette Rimicaris exoculata.

Dans ces écosystèmes sans lumière où la chimiosynthèse réalisée par certaines bactéries constitue la base de la chaine alimentaire, les animaux les plus prospères vivent en symbiose avec ces bactéries. Comment ces animaux stimulent et régulent une prolifération bactérienne toute éradiquant toute forme d'infection ? Comment s’accommodent-ils de l'habitat extrême qui est le leur ? Telles ont été les questions abordées au cours de la campagne qui explorera les sources hydrothermales de Menez Gwen (850m), Lucky Strike (1700m) et Rainbow (2320m) sur la dorsale médio-atlantique.

Les acteurs

32 scientifiques aux compétences variées seront les acteurs de cette campagne, sous la direction de François Lallier, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie en licence de biologie et master d’écophysiologie, et directeur du laboratoire Adaptation et Diversité en milieu marin au sein de la station biologique de Roscoff (UPMC/CNRS). Le noyau dur sera composé de membres des 4 laboratoires français fondateurs du Groupement de Recherche Ecchis :

A ce noyau dur s’ajoutent des équipes du Mans (Laboratoire de Biologie et Génétique Evolutive) et de Toulon (Laboratoire d'études radioécologiques en milieu continental et marin, IRSN), de Bremen (Symbiosis group, MPI), de Cambridge, USA (Girguis lab, Harvard University) et de Horta aux Açores (Marine Ecology and Biodiversity Section, IMAR, DOP).

Les moyens

La campagne se déroulera à bord du Navire Océanographique Pourquoi Pas ? de l'Ifremer. Ce dernier embarquera et mettra en œuvre le ROV Victor 6000, engin submersible téléopéré.