Laboratory: Physique Hydrodynamique et Sédimentaire

Recherche et expertise : sur les processus de la circulation hydrodynamique côtière, prenant en considération la spécificité des différents forçages (circulation océanique, marée, panaches, vent, houle) et la finalité d’étude en tant que contrainte sur les autres dynamiques environnementales ; sur le transport particulaire en milieu littoral et estuarien, et les échanges à l'interface eau/sédiment. Ceci recouvre l’étude du comportement des particules dans la masse d'eau (bouchon vaseux en estuaire, variation spatio-temporelle de la turbidité en zone côtière), et celui des sédiments superficiels (tassement, érodabilité des sédiments naturels, liquéfaction, bilans sédimentaires pour l’évolution des estrans et des embouchures) ;

Mesures et données : collecte, participation à l’acquisition (spécifications, plan d’échantillonage), ainsi qu’analyse des données de forçage, calibration, validation, et d’assimilation pour le domaine hydrodynamique côtier (télédétection et mesures in situ). En sédimentologie, avant toute modélisation, la détermination des processus majeurs contrôlant le transport particulaire nécessite des observations sur le terrain, et parfois le développement d'une instrumentation adaptée (ex. altimètres ALTUS, station multiparamétrique SAMPLE). En outre l'incertitude sur le comportement des sédiments dans leur environnement naturel impose de calibrer et de valider les modèles par des mesures spécifiques (ex. érodimétrie in situ). L'accent est mis sur l'acquisition de séries chronologiques, pour mettre en évidence d'éventuelles dérives (ex. turbidité).

Modélisation et océanographie opérationnelle : développement, maintenance, exploitation et transfert de modèles hydrodynamiques numériques dédiés, de l’échelle spatiale de la façade à celle de la baie et temporelle de la marée à la décennie, modèles ouverts au couplage (surface libre, bancs découvrants, courants résiduels, transport dissous et particulaire, conservatif ou non), destinés aux applications opérationnelles en environnement côtier.

Valorisation des mesures et des modèles par la conception de systèmes dédiés d’information et d’aide à la décision ; accompagnement de la politique de transfert par la formation, l'assistance et l'animation d'un réseau d'utilisateurs de nos modèles ; participation à la mise en place d’une structure partenariale pérenne pour accompagner le développement de l’océanographie côtière opérationnelle, en interne (LPO, IDM, TSI) et en externe (partenaires institutionnels et privés).

 

  

Bretagne 

 

  

Atlantique 

 

  

Manche - Mer du Nord 

 

  

Méditerranée 

 

  

Lagunes 

 

  

Transfert de modèles dans les laboratoires côtiers