Nouvelles méthodologies pour l’étude des Variations dEs Habitats et des communautéS Phytoplanctoniques Anciennes du milieu côtier (VEHSPA)

Le projet VEHSPA (Nouvelles méthodologies pour l’étude des Variations dEs Habitats et des communautéS Phytoplanctoniques Anciennes du milieu côtier), financé par le LABEX Mer pour l'année 2012-2013 vise à mettre au point des méthode d'analyse génétiques et chimiques de carottes de sédiments de zone côtières.
Les kystes de certaines espèces phytoplanctoniques ainsi que le matériel génétique (ADN et ARN) du phytoplancton peuvent s’accumuler dans les sédiments des environnements côtiers. Ce matériel biologique représente une trace des communautés pélagiques correspondantes et il peut être utilisé pour reconstruire la dynamique dans le temps des communautés côtières. Grâce aux nouvelles générations de séquençage massif du matériel génétique (pyroséquencage), il est possible d’obtenir une caractérisation exhaustive des communautés, et donc d’associer une population ou communauté phytoplanctonique à certaines conditions environnementales du passé.
Ces conditions peuvent être étudiées avec des indicateurs chimiques et minéraux. Parmi ces indicateurs, les rapports entre les composés réfractaires et labiles du sulfure sont très prometteurs pour détecter une hypoxie qui reflètent l'importance de la réduction du sulfate lors de la décomposition de la matière organique et donnent une information qualitative de l'état redox de l'environnement de déposition.
Dans les cadre du projet VEHSPA nous nous proposons de :

  • de tester le méthode le séquençage massif pour analyser le matériel génétique préservé dans le sédiment
  • développer des méthodes d'analyses des composant du soufre des sédiments.

Ces analyses préliminaires seront utiles pour développer des nouvelles pistes de recherche dans des projets futurs de plus ample envergure (ANR, EC2CO).
Coordinateur : Raffaele Siano
Période: Octobre 2012- Septembre 2013