Compréhension et prévision des événements toxiques à Pseudo-nitzschia

Les efflorescences de Pseudo-nitzschia, productrice de toxines amnésiantes (acide domoïque), sont apparues dans les années 2000 sur le littoral Atlantique et Manche. Une première étude en 2008, à l’occasion du projet Interreg Final, a abouti à un début de détermination des différentes espèces de Pseudo-nitzschia sur les côtes bretonnes et en Ecosse, en collaboration avec IFR/LER/FBN (Labry et al, 2008).

Pour pallier à la difficulté de reconnaissance des espèces de Pseudo-nitzschia, l’accent a ensuite été mis sur le développement de sondes FISH (Fluorescence In Situ Hydridization) pour reconnaître directement les espèces potentiellement toxiques en collaboration avec le laboratoire IFR/RDT/IC (Ducasse, 2011). application/pdf Rapport de stage d'Emmanuel Ducasse - Etude de la distribution spatiale des diatomées toxiques du genre Pseudo nitzschia en Bretagne Sud et Mer d'Iroise par hybridation fluorescente in situ (FISH)

Cette technique a été utilisée pour étudier la distribution de ces espèces dans les eaux du Sud Bretagne en relation avec les teneurs en acide domoïque dissous et particulaire. P. multiseries apparaît majoritairement plus importante au sein de la communauté de Pseudo-nitzschia dans la région Nord de la Bretagne (Fig. ci-dessous). P. pungens est généralement présente sur toute la zone sans qu’il n’apparaisse de différence d’abondance relative marquée entre les régions Nord et Sud. P. australis a été détectée uniquement dans la Baie de Concarneau avec une importance relative de 42 %, soit prés de la moitié de la totalité des espèces de Pseudo-nitzschia présentes dans la communauté. La présence de cette espèce connue pour sa toxicité en Baie de Concarneau est en accord avec les concentrations en acide domoïque dissous quantifiées dans cette zone (Siano et al, 2011).

Concentrations en acide domoïque dissous des eaux de surface et distribution spatiale et abondance relative des espèces de Pseudo-nitzschia détectées par FISH durant la campagne PSEUTEC

Présentation d'Emmanuel Ducasse à l'issue de son stage application/pdf Détection des espèces de Pseudo-nitzschia par hybridation fluorescente in situ (FISH)