REseau de surveillance BENThique Bretagne

Le Rebent Bretagne est chargé de la cartographie des habitats benthiques des côtes de Bretagne et du suivi de leur biodiversité. Les travaux conduits par DYNECO/AG et EB dans ce cadre, permettent de faire progresser les méthodologies et les connaissances grâce à la diversité des données récoltées et à la contribution de l'ensemble des partenaires (cf Touria Bajjouk).

Le volet sectoriel subtidal, assuré par le laboratoire DYNECO/Ecologie Benthique consiste à cartographier et à caractériser, du point de vue morpho-sédimentaire et biologique, les habitats benthiques sur une douzaine de sites répartis sur le littoral breton. Ceci, grâce à la mise en œuvre des outils habituellement utilisés depuis le démarrage de l'action en 2003 (sondeur multifaisceaux, sonar à balayage latéral, vidéo sous-marine, prélèvements sédimentaires et biologiques à la benne).

Les travaux engagés au cours de l’année 2009, se sont traduits par :

  • La poursuite des levés en baie de Morlaix avec la mission REBENT18 sur le N/O Thalia (17 jours du 8 au 25 mai), complétée par une mission de 17 jours également à bord de la vedette Haliotis (RebHalio2 du 28 juin au 14 juillet), et une mission de prélèvements sédimentaires et d’acquisitions de vues sous-marines à partir du bateau Neomysis de la Station Biologique de Roscoff (2 jours, le 1 et 2 octobre). Au total, 76 km2 auront été couverts, dont 26 km2 pour la zone des petits-fonds, représentant 600 km de profils sonar et multifaisceaux, 89 prélèvements sédimentaires à la benne et 24 stations de prélèvements biologiques (à raison de 3 réplicats par station). Les données géologiques et biologiques sont en cours d’exploitation. L’extension vers le large de la zone d’étude a été opérée pour prendre en compte les besoins de Natura2000 en mer.
  • La poursuite des acquisitions terrain en rade de Brest et baie de Camaret depuis la vedette Haliotis avec la mission RebHalio1 du 11 au 18 mars (7 jours). Au total, 270 km de profils ont été enregistrés, ainsi que 6h30 de vidéo sous-marine et 37 prélèvements sédimentaires ont été effectués avec la benne Petite Ponar. L’interprétation morpho-sédimentaire des données est finalisée pour la baie de Camaret, donnant lieu à une présentation des résultats lors du colloque Car’Hambar à Brest en février 2009.
  • L’amélioration des équipements actuels concernant la refonte des capteurs sonar et de leur positionnement ainsi que l’acquisition d’un petit ROV pour compléter le niveau d’observation des habitats en milieu côtier.
  • de poursuivre l’étude maërl/DCE, consistant à mieux cerner la distribution et l'état de santé d'une dizaine de bancs de maërl répartis autour de le Bretagne, faisant par ailleurs l'objet d'un suivi scientifique annuel assuré par le LEMAR (IUEM), initiée en 2008 avec les secteurs Bretagne Nord. Les sites de Bretagne Sud ont été prospectés pendant la mission REBENT18, en particulier ceux de Douarnenez (Telgruc), de Glénan (St-Nicolas), de la pointe de Trévignon (Les Soldats) et de Belle-Île (le Palais).