Cartographie opérationnelle des habitats

La cartographie opérationnelle des habitats consiste en la mise en œuvre de levés sur le terrain suivie d’interprétation des données au laboratoire dans le but de décrire l’occupation du fond de la mer. La connaissance des habitats de la zone côtière et du plateau contribue au suivi de l’environnement et à la gestion des activités humaines.

La cartographie détaillée s’exerce en zone côtière infra- et circa-littorale, généralement limitée au large par la profondeur de 100 m environ. Les sollicitations sont multiples : Rebent, Natura 2000 en mer, Parc marin d’Iroise, DCE, DCSMM.

L’action de contrôle de qualité et de diffusion numérique des données (portail de cartographie d’habitats historiques et récentes Rebent) est poursuivie, s’appuyant sur des normes de standardisation, de bancarisation et de diffusion. Un des objectifs est d’harmoniser l’accès aux données avec d’autres initiatives comme par exemple celle du CIEM.