Cartographie opérationnelle des habitats

L’objectif général du projet est de contribuer à la connaissance des habitats de la zone côtière et du plateau dans un but de connaissance et de suivi de l’environnement ainsi que de gestion des activités humaines.

Pour la cartographie détaillée, le champ d’application est la zone côtière infra- et circa-littorale, généralement limitée au large par la profondeur de 100 m environ. Les sollicitations sont multiples : Rebent, Natura 2000 en mer, parcs marins, DCE.

Pour la cartographie des biotopes, la zone potentielle de travail est le plateau dans sa totalité. Cette cartographie repose sur la connaissance préalable de la bathymétrie, de la sédimentologie, de données océanographiques et nécessite donc des apports très pluridisciplinaires.

Une action de contrôle de qualité et de diffusion numérique des données (portail de cartographie d’habitats) est mise en place, s’appuyant sur des normes de standardisation, de bancarisation et de diffusion, avec l’appui du Programme 1. L’objectif est d’harmoniser la politique de l’Ifremer en interne (Sextant, Q²), avec les autres initiatives nationales (Carmen, SINP) et aussi avec d’autres forums européens (Ospar, CIEM).