Carottier multitube

L'étude des caractéristiques (minéralogique, rhéologique, biologique…) des sédiments superficiels, pour l'obtention des paramètres clés nécessaires aux modèles hydro-sédimentaires, passe par un échantillonnage in situ performant. Pour les prises d'échantillons en domaine subtidal, le laboratoire s'est doté d'un carottier multitubes Bowers et Connelly ; il permet d'obtenir 4 carottes (repliquats) de 30 à 40 cm, en préservant d'une part la stratigraphie et l' interface eau/sédiment et, d'autre part, l'eau surnageante.

Ces carottes peuvent ensuite être dépouillées pour une analyse sédimentologique classique : log stratigraphique, distribution granulométrique, teneur en eau des sédiments…

Le diamètre des tubes est de plus adapté pour une éventuelle étude de ces interfaces au moyen de l'  érodimètre  afin d'obtenir les tensions critiques et les flux d'érosion.

Caractéristiques techniques 

4 tubes transparents (Diam. ext. : 10 cm – Long. 50 cm)

Le déclenchement se fait dès que le châssis est au contact du sédiment ; l'enfoncement des tubes est progressif. Des disques lests sont placés au-dessus du système préleveur; leur nombre est à adapter en fonction du type de sédiment à carotter. A noter que ce type de carottier est particulièrement adapté aux sédiments vaseux à sableux, pour autant que ceux-ci ne comportent pas d'éléments grossiers. Lors de la remontée du carottier, les tubes sont obturés à leur base et en tête.

 

Utilisation du carottier multitube sur son châssis