Joachim Claudet

Joachim Claudet a soutenu sa thèse en janvier 2006 sur  :

Les aires marines protégées et récifs artificiels : méthodes d'évaluation, protocoles expérimentaux et indicateurs 

Cette thèse a été réalisée sous la direction de René GALZIN (CNRS) et co-dirigée par Dominique Pelletier (Ifremer).

Discipline : Océanologie

Univ. de soutenance : Université de Perpignan

Résumé français : La gestion des Aires Marines Protégées (AMP) et des Récifs Artificiels (RA) nécessite des évaluations complexes avec des suivis adaptés, incorporant différentes sources de variabilité. Nous avons étudié et développé des protocoles expérimentaux et des méthodes d'analyse appropriés à la mise en place de suivis récurrents des AMP et des RA. Cette méthodologie est développée à partir de données existantes sur différents cas d'étude en Méditerranée nord-occidentale. Nous avons construits des indicateurs multiparamétriques permettant un diagnostic statistiquement testable de l'impact des AMP et des RA sur les assemblages de poissons démersaux-benthiques. Disposer d'indicateurs de la performance écologique de telles structures permet de suivre et de restituer aux gestionnaires les évolutions du système observées lors de l'évaluation.
Il fut possible de montrer la réponse globale du peuplement de poissons à la mise en place d'une AMP. Cette réponse, se traduisant par des augmentations d'abondance, de richesse spécifique ou de diversité, est graduelle dans le temps, l'espace et selon les groupes taxonomiques considérés ou la taille des individus d'une même espèce. Les grands individus réagissent le plus vite à la mise en protection et les habitats de faibles profondeurs sont plus sensibles à la présence de la réserve. Nos résultats peuvent servir à la mise en place de nouvelles AMP ou à l'immersion de RA et au développement de leur plan de gestion.

Résumé anglais : Marine Protected Areas' (MPAs) and Artificial Reef's (ARs) management requires complex assessment and monitoring programmes, dealing with different sources of variability. We studied and developed experimental designs and analysis methods suited for the establishment of a monitoring of MPAs and ARs. This methodology is developed from existing data sets in the Northwestern Mediterranean. We build multi-criteria indicators allowing a statistically testable diagnosis of the impact of MPAs and ARs on reef fish assemblages. Using ecological performance indicators permits to monitor and to give an image of the assessed system to managers.
It was possible to show the global response of the fish assemblages to the protection by a MPA. This response was evidenced by increases in abundance, species richness or diversity, gradually through space, time and among various taxonomic groups or fish individual sizes. Large fishes reacted faster to protection and shallow habitats were more sensitive to the existence of a MPA. Our results can be useful for the implementation of new MPAs or for the immersions of ARs and for the development of their management plans.

Contact : Dominique.Pelletier@ifremer.fr