Delphine Roecklin

Delphine Roecklin a débuté sa thèse le 2 novembre sous la direction de D. Pelletier et de David Mouillot, Université de Montpellier II sur :

Des modèles et indicateurs pour évaluer la performance d’Aires Marines Protégées pour la gestion des écosystèmes côtiers : Application à la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio.  

La thèse a pour objet de mettre au point des modèles pour évaluer les effets de la mise en place d’une Aire Marine Protégée sur les écosystèmes côtiers d’intérêt halieutique et les pêcheries qui en dépendent. Les développements auront pour cadre la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio, une Aire Marine Protégée hébergeant et supportant des activités commerciales et récréatives et notamment la pêche et la plongée. Le zonage de la RNBB comprend plusieurs niveaux de protection et représente un modèle pour les AMP en projet. Le doctorant disposera d’une base de données pluriannuelles de suivi des peuplements de poisson et des pêcheries pour modéliser l’évolution de ces derniers depuis la mise en place de la Réserve. Deux approches seront utilisées: a) la modélisation statistique des séries temporelles de données de suivi, à l’intérieur et à l’extérieur de la Réserve ; et b) la modélisation dynamique à partir des données de capture, d’effort et autres descripteurs de l’activité de pêche. ISIS-Fish, un logiciel de simulation de dynamique de pêcherie spatialisé, destiné à évaluer l’impact de mesures de gestion, sera utilisé pour l’étape b). Delphine construira des indicateurs des effets de la RNBB sur les écosystèmes côtiers et leurs usages dont la pêche professionnelle et récréative, et la plongée.

Mots clés : Aire Marine Protégée, Gestion des écosystèmes côtiers, Gestion des pêcheries, Evaluation, Modélisation, Test statistique, Monitoring, Indicateur

Contact : dominique.pelletier@ifremer.fr