Ingénieur, chercheur spécialisé en traitement des séries temporelles

  • Institut : IFREMER
  • Région : Centre Manche Mer du Nord, Boulogne-sur-Mer
  • Conditions de travail : Contrat à Durée Déterminée de 4 mois
  • Date de prise de fonction : Dès que possible

Fonction

L’article 9 de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM - 2008/56/CE) indique que « par référence à l’évaluation initiale réalisée en vertu de l’article 8, paragraphe 1, les Etats Membres définissent pour les eaux marines de chaque région ou sous-région marine concernée, un ensemble de caractéristiques correspondant à un bon état écologique (BEE)…reposant sur les descripteurs qualitatifs énumérés à l’annexe I ». Le sujet de l’eutrophisation est couvert par le descripteur 5 (D5), et le chef de file chargé de coordonner les travaux pour ce descripteur au niveau national est A. Lefebvre (LER/BL).

Par ailleurs, le groupe ICG-EUT (Groupe de travail intersessionnel Eutrophisation) de la convention OSPAR a pour mission de mettre à jour la procédure commune d’évaluation de l’état d’eutrophisation des eaux marines de l’Atlantique nord-est. Ce travail se doit d’être compatible avec la Directive-Cadre sur l’Eau (DCE 2000/60/CE) et la DCSMM. Afin de contribuer à l’avancement des activités de ce groupe de travail et par conséquent à la définition du bon état écologique et des indicateurs associés au D5 dans le cadre de la DCSMM, il est proposé de fournir à OSPAR un document de synthèse conforme aux engagements pris précédemment, sur le sujet : « Development of methodologies for temporal trend assessment ». Le travail se fera à partir d’un jeu de données de concentrations en chlorophylle et en nutriments fournis par l’Allemagne et l’Irlande. Le développement méthodologique et les traitements statistiques se feront via le logiciel statistique R.

La mission consistera également à soutenir le chef de file du D5 lors de la rédaction du document de synthèse précisant les caractéristiques du BEE par sous-région marine pour ledit descripteur, en vue de l’adoption d’un arrêté national « définition du BEE ».

Profil et compétences recherchés

  • Master 2 / Ingénieur expérimenté ou Docteur, spécialisé en Océanographie, Ecologie Numérique (et plus particulièrement en traitements de données temporelles).
  • Expérience en programmation avec le logiciel R.

Contact

Alain Lefebvre (alain.lefebvre@ifremer.fr)