Présentation LEP

Au sein du département Étude des Écosystèmes Profonds, le Laboratoire Environnement Profond  - LEP - est une entité de taille relativement modeste constituée de 19 permanents soit 8 chercheurs qui assurent, entre autres, l’animation scientifique et qui sont assistés de 4 ingénieurs, 6 techniciens et d'une assistante administrative.

Ce ratio chercheur/aide technique permet à l’équipe de répondre aux grands objectifs institutionnels qui sont de «connaître et caractériser la biodiversité marine pour mieux la protéger» et de «favoriser une exploitation raisonnée des ressources minérales et énergétiques». L’équipe se caractérise par sa pluridisciplinarité (essentiellement l’écologie, la génétique, la chimie et l’instrumentation), lui permettant d’être l'un des seul laboratoire exclusivement dédié à l’écologie des écosystèmes profonds.

 

L’objectif du Laboratoire Environnement Profond est d'étudier la structure, le fonctionnement et la dynamique temporelle des écosystèmes marins profonds. Cette étude concerne différents types d’écosystèmes distribués sur le plancher océanique en fonction du contexte géologique (bassins sédimentaires, marges continentales, dorsales océaniques), hydrodynamique et trophique (énergie d’origine détritique ou chimiosynthétique).

 

Ainsi le LEP est impliqué dans l’étude des écosystèmes sédimentaires incluant les champs de nodules polymétalliques, les coraux profonds, les canyons sous-marins, les sources froides et les sources hydrothermales.