Microbiologie

Les micro-organismes pathogènes (bactéries et virus) sont l’une des composantes créant le risque sanitaire pour les productions de coquillages. La plupart sont d’origine humaine ou animale. Il parviennent aux zones de production plus ou moins directement : rejets directs ou transferts depuis les bassins versants des cours d’eau. D’autres sont d’origine strictement marine (vibrio).

Un état des lieux de la situation sanitaire a été établi dans les pertuis et permet d’identifier les secteurs soumis à une contamination chronique pour lesquels une action de reconquête s’avère nécessaire,

Une note de synthèse fait le point sur l’évolution de la situation sanitaire des productions conchylicoles du pertuis Breton vis à vis des contaminations fécales.