Chimie

Le classement des zones conchylicoles est également établi sur la base de résultats concernant les teneurs en métaux dans les coquillages (plomb, mercure, cadmium).

La concentration de ces métaux est particulièrement surveillée du fait de leur toxicité. Selon les résultats obtenus avec le ROCCH, les niveaux observés pour le plomb et le mercure sont largement en dessous des seuils réglementaires.

Pour le cadmium, les seuils sont dépassés dans les huîtres de la Gironde, interdites à la consommation , malgré une diminution des concentrations ces dernières années. Les huîtres du bassin de Marennes-Oléron présentent des teneurs en cadmium inférieures aux limites réglementaires, mais s’en approchent en raison des apports de la Gironde. Ce métal se concentre essentiellement dans le cortex des reins avec un temps de demi-vie d’une vingtaine d’années. Il se concentre aussi dans le foie, le pancréas et la thyroïde.

L’exposition chronique au cadmium peut entraîner des effets néphrotoxiques, cardiovasculaires, ostéotoxiques, reprotoxiques, mutagènes et cancérogènes

Un bilan actualisé de la situation en matière de pollution par le cadmium dans les Pertuis a été établi :