lot 3.09 Evaluation du Risque

 Comment définir le risque et quelle méthode choisir pour traiter la question ? 

Il existe plusieurs définitions pour qualifier le risque. En général, il est décrit comme la survenue d’un événement aléatoire (danger) susceptible de causer des dommages aux personnes et/ou aux biens.
Les types de risques concernés ici découlent de la faculté pour certains animaux (mollusques) à concentrer les matières ou substances qu’ils filtrent, ou pour d’autres (poissons carnivores notamment) à atteindre des niveaux de contamination élevés en raison de leur positionnement en bout de la chaîne alimentaire.
Trois types de risques seront abordés : risques phycotoxiniques , microbiens et chimiques. Les enjeux communs concernant ces différents risques consisteront d’abord à les évaluer au niveau des zones de production, puis à proposer des méthodes et des outils pour les gérer et/ou les réduire.

Quelles approches choisir suivant la nature des risques ?

  • risques microbiens ( E.Coli, virus) et chimique ( Hg, Pb, Cd, …) :  

Ceux-ci, le plus souvent d’origine continentale, pourront être appréhendés selon une méthode de type analyse de risques (Murray et al., 2004 par exemple). L’approche visera dans un premier temps à identifier et qualifier le danger, puis le risque (analyse de l’émission des polluants et du niveau de l’exposition) pour enfin proposer des mesures de gestion adaptées.

  • risque phycotoxinique (DSP, PSP, ASP) :  

La causalité d’apparition du phytoplancton toxique relève encore largement du domaine de la recherche fondamentale, ce qui exclut une évaluation fine du risque à l’échelle des Pertuis. Cependant, l’une des questions à poser est celle de la relative préservation des pertuis devant le risque phycotoxinique comparés aux autres secteurs conchylicoles métropolitains. Des connaissances supplémentaires sont à acquérir notamment en ce qui concerne la biodiversité d’espèces phytoplanctoniques potentiellement à risque et présentes dans les Pertuis, mais dont aucune efflorescence nuisible n’a à ce jour été répertoriée.
Sur le plan local, l’approche statistique du risque sera abordée ainsi que la recherche de solutions palliatives ou l’amélioration de la gestion des crises.