Les Fleuves Côtiers

  • Les fleuves côtiers (Le Lay, La Sèvre Niortaise, La Charente, La Seudre et La Gironde) irriguent les pertuis Charentais. Les particules et éléments dissous qu'ils amènent à la zone littorale sont les ferments de la richesse de cet écosystème. Les activités de pêche et de conchyliculture, ainsi que les espèces sauvages profitent de cet environnement spécifique.
    Une première étude compare l'influence de ces fleuves côtiers au regard des volumes d'eau douce amenés à la mer :

  • Ce second rapport décrit l’environnement des pertuis charentais à partir de variables spatialisés issues du modèle hydrodynamique MARS2D. Cette première étape illustre des résultats des années 2003 et 2004.
    Les résultats de ce rapport s’inscrivent dans une étude plus large visant à analyser les performances biologiques des bivalves en élevage en lien avec leur environnement.