12 Mars 2009 Conférence sur les conflits d’usage

Le 12 Mars à la Rochelle : Conférence sur les conflits d’usage sur le littoral picto-charentais. A l'initiative de la DRE et DDE Charente-Maritime

 

Comme l’a souligné le rapport sur le bilan de la « loi littoral » effectué pour le compte du Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de l’Aménagement du Territoire (MEEDDAT) en septembre 2007, les départements littoraux font l’objet d’une croissance démographique soutenue depuis plusieurs décennies, croissance qui s’est accélérée depuis le milieu des années 90.
Le littoral Atlantique fait partie des espaces les plus attractifs à la fois en terme d’accueil des populations résidentes ou touristiques mais également pour certaines activités économiques.
Les communes littorales polarisent cette attractivité bien que l’on note désormais une progression diffuse des populations et des activités vers l’arrière pays.
À l’instar du Poitou-Charentes, le littoral charentais demeure un territoire plutôt rural, où coexistent les activités traditionnelles et des activités industrielles de pointe pour laquelle les Pertuis charentais constituent une vitrine idéale.
La Charente-Maritime est le deuxième département français en terme de fréquentation touristique.
L’extrême concentration des populations, résidentes ou touristiques, et des activités économiques dans l’espace et dans le temps provoque des conflits d’usages et un épuisement des ressources naturelles du littoral lesquelles participent au premier chef de son attractivité.
C’est dans ce contexte que la DRE Poitou-Charentes a confié à la faculté des sciences économiques de Poitiers le soin de réaliser une étude sur les conflits d’usages sur le littoral charentais, en identifiant les dynamiques des principales activités économiques qui sont à l’oeuvre et leurs évolutions possibles.
Cet exercice permettra d’alimenter les travaux visant à comprendre le fonctionnement des espaces littoraux dans leur globalité et de mieux appréhender les interactions entre les activités terrestres et maritimes.