Lot 3 : Bioaccumulation par le zooplancton

Le meso-zooplancton marin constitue un composant clé dans la structure et le fonctionnement de la chaîne trophique planctonique marine en transférant l’énergie des producteurs primaires vers les populations de poissons exploités dont l’anchois. La nutrition du mesozooplancton sur différents types de proies (phytoplancton vivant, détritus divers, microzooplancton) représente un processus diversifié, notamment pour le « captage » de contaminants. La contamination du zooplancton s’effectue par échanges diffusifs avec l’eau environnante et par ingestion de particules, impliquant une possible bioamplification.

L’importance relative de ces deux voies de contamination fait l’objet de cette étude.

Il s’agira donc de déterminer les coefficients de partage zooplancton/eau (Kzoo) in situ pour des contaminants couvrant une large gamme de Kow. L’état d’équilibre entre les lipides du zooplancton et l’eau environnante sera déterminé à partir de la relation entre Kzoo et Kow. Par ailleurs, le facteur de bioamplification trophique sera également déterminé. Les isotopes du plomb permettront de tracer la distribution du plomb entre le phytoplancton et le zooplancton. Ce traçage sera associé avec les signatures obtenues dans les échantillons prélevés in situ au même moment. Nous pourrons tenter de tracer ainsi le cheminement du plomb et d’autres métaux vers les niveaux trophiques plus élevés et le comparer avec des empreintes/sources d’autres contaminants.