Pilier 1 - Développement de l'engin ss-marin opérationnel

Développement de  l’engin sous-marin opérationnel avec ses charges utiles instrumentales, des logiciels embarqués et des outils de mise en œuvre

L’AUV 6000 est un drone autonome capable de réaliser des missions intelligentes sans lien avec l’opérateur. Le système sous-marin innovera avec des fonctionnalités et performances permettant de réaliser, dans la même plongée, des tâches d’exploration des fonds marins à des échelles variables et d’inspection optique localisée près du fond. Un ensemble de capteurs d’analyse in-situ physique et chimique sera mis en œuvre simultanément pour produire des ensembles de données topographiques et physico-chimiques co-référencées. La définition fonctionnelle du système s’est effectué en concertations avec des équipes scientifiques actives dans le domaine des grands fonds marins issus du CNRS, des Universités, et de l’Ifremer.

L’AUV 6000 permettra ainsi de produire en un seul déploiement des ensembles de données dans des finalités géologiques, géophysiques ou biologiques, nécessitant aujourd’hui une série de plusieurs plongées. Etant conçu en particulier pour les opérations en complément d’un engin d’intervention (exemple ROV Victor 6000), il permet de relever les sites d’intérêt et de définir les cibles pour les plongées du ROV.

Suite à un appel d’offre international mené en 2016, le développement du vecteur a été confié  à la société varoise ECA Robotics. Dans ce cadre, une licence commerciale avec rétribution de l’Ifremer a été accordée à l’industriel. Ifremer conduira les développements technologiques sur les charges utiles, les logiciels contrôleurs embarqués, et le système de déploiement.

L’entrée en flotte du nouvel engin est prévue en 2020.