Dynamique des pêches, régulation et gouvernance

La propriété d’un objet placé en mer n’entraîne pas la propriété des ressources qui l’entoure. De ce fait, le financeur d’un DCP se trouve devant une alternative : tenter d’avoir un usage exclusif de l’espace autour de son DCP ou exiger une participation de la part des autres utilisateurs. L’encadrement ou non d’une pêche associée à des DCP ancrés pourra avoir des conséquences sur l’appropriation individuelle ou non de l’espace marin, l’apparition de conflits ou sur le respect de certains règlements (balisage des DCP, …), sur la multiplication des débris en mer (mauvaise conception des DCP), sur des excès d’investissement, etc.

C’est donc un ensemble de facteurs qui interagissent et qui peuvent avoir des conséquences importantes sur le développement durable de la pêche qu’il convient de maitriser en développant les connaissances et les échanges entre acteurs, pour la recherche et la mise en œuvre de mesures adéquates permettant d’optimiser la pêche associée aux DCP ancrés.

I) Recommandations (groupe de travail DCP, St Vincent, décembre 2013)

  • Définir les objectifs du développement de la pêche aux DCP et mettre en œuvre des indicateurs permettant d’évaluer le niveau d’atteinte des objectifs
  • Etablir les conditions d’accès aux DCPen prenant en compte les contextes sociaux, économiques et environnementaux locaux. Les solutions à envisager doivent prendre en compte notamment :
    • les interactions entre DCP qui, trop proches, favorisent l’instabilité des agrégations de poissons. L’implication de structures représentatives des professionnelles ou de communautés de pêcheurs est à favoriser pour une utilisation optimale de l’espace.
    • les conflits potentiels entre pêcheurs générés par l’usage d’engins incompatibles (i.e. lignes et filets, …) ou par l’appropriation de fait de l’espace autour des DCP en liaison souvent avec le mode de financement et la maintenance des dispositifs (privé individuel ou collectif ; cofinancement publique,…)
    • une meilleure appropriation des DCP par les professionnels afin qu’ils soient incités à participer à leur financement et à leur maintenance
  • Promouvoir et encourager de nouvelles recherchespour améliorer les connaissances :
    • des relations entre la pêche aux DCP et celles exercées sur d’autres ressources et sur les éventuelles conséquences négatives de ces interactions
    • d’expériences sur les différents systèmes de gestion (co-gestion, gestion centralisée, etc.) et de leurs impacts sur le développement durable de la pêche associée aux DCP ancrés, sur les moyens de subsistance des pêcheurs et sur la sécurité alimentaire des pays, ainsi que sur la structure sociale des communautés de pêche.
  • Mettre en œuvre les moyens appropriés pour une bonne circulation des informations entre les institutions (Scientifiques autorités en charges du secteur, collectivités territoriales, …) et les professionnels. Pour cela encourager entre autres, le développement d’outils de médiation destinés aux acteurs et la formation de leaders pour animer les consultations et fédérer les professionnels autour de projet efficace de développement durable de la pêche.

II)           Principaux résultats

Les travaux réalisés dans la Caraïbe ont porté essentiellement sur les thématiques suivantes :

  1. Le recensement des objectifs des plans de développement du DCP
    • Redéploiement de l’effort de pêche vers les grands poissons pélagiques du large pour réduire la pression de pêche sur les ressources côtières trop exploitées
    • Fixation des professionnels dans leur ZEE
    • Réduction de la saisonnalité de la pêche des pélagiques du large
    • Augmentation des revenus de la pêche et garantir les moyens de subsistance
    • Préservation du plus haut niveau d’emploi, grâce à la diversification de la pêche
    • Augmentation de la production pour garantir la sécurité alimentaire des pays
    • Incitation à une plus grande collaboration entre pêcheurs, grâce à l’organisation de la pêche autour de cet outil collectif que constitue le DCP
  2. Les systèmes de gestion des DCP ancrés. Ceux-ci prennent en compte :
    • les financements, qui peuvent être publics, collectifs (groupe de pêcheurs) ou individuels
    • la mise en place de règles ou cadres juridiques et des moyens de leur mise en œuvre (contrôle, …), il s’agit de :
      • la réglementation pour assurer la sécurité de la navigation et les autorisations de pose des DCP
      • la propriété des DCP et l’accès aux concentrations de poissons autour de ceux-ci
      • La réglementation de la pêche et la gestion des conflits
    • Les mécanismes d’implication des acteurs dans la gestion des DCP
    • le règlement des conflits généré par l’utilisation de DCP en place

    3. La dynamique des flottillesexploitant les DCP ancrés en prenant en compte :

    • L’évolution des flottilles, de leur activité sur DCP dans un contexte de petite pêche
    • La polyvalence des unités de pêche
    • La structure des coûts d’exploitation des DCP et des autres métiers,
    • Les mesures d’appui au développement du secteur (subventions, …=
    • L’environnement socio-économique (formation, rôle de la connaissance des pêcheurs, …)

III)          Les travaux à développer

Les réflexions conduites par le groupe de travail petites Antilles sur les DCP ont également conduit à souligner :

  1. La nécessité de mesurer l’impact des systèmes de gestion des DCP sur le développement durable des pêches, du fait de leur effet sur :
  • La capacité à construire et entretenir des DCP viables
  • La préoccupation à poser les DCP en respectant les règles administratives
  • La rapidité du développement de la pêche associée aux DCP ancrés
  • La pérennisation du parc de DCP
  • Les rendements de pêche et la composition spécifique des prises
  • La gestion des conflits et la limitation des interactions entre DCP
  • L’impact sur les ressources et sur l’environnement notamment par l’abandon de matériel sur le fond.

     2. La nécessité de développer un effort de suivi et de recherche d’indicateurs sur les flottilles incluant les pêches récréatives et portant sur :

  • L’évolution des pêcheries de DCP
  • La situation socio-économique de ces pêcheries et de leurs équipages
  • La valorisation des produits, les marchés et les chaînes de valeur
  • La répartition et la densité des DCP
  • La stratégie des pêches à différentes échelles (investissement, allocation de l’effort entre métiers, distribution spatio-temporelle de l’effort dans les pêcheries de DCP, etc.)

V Documents

Diaz, N., V. Druault-Aubin, K. Frangoudes, O. Guyader, C. Knockaert, Y. Le Roy, L. Nelson, L. Reynal et R. Walters, avec la collaboration de A. Lagin et J.J. Rivoalen (2006).  Main results from the work completed by the “Lesser Antilles » working group on the sustainable development of moored FADs fishing and perspectives. GCFI, San Andrea, November 2005. 13P.

Desse M. et L. Reynal, 2009. L’évolution récente des pêches antillaises, entre DCP et tourisme. Les littoraux de la Caraïbe ; pratiques sociales et nouvelles dynamiques spatiales. Paris : Khartala, coll. Terres d’Amérique n° 7, p. 13-35.

Doray, M. et Reynal, L. (2002). Les pêcheries de poissons pélagiques hauturiers aux Petites Antilles en 2001. In National reports and technical papers presented at the First Meeting of the WECAFC Ad Hoc Working Group on the Development of Sustainable Moored Fis.... Le Robert, Martinique, 8-11 October 2001. FAO Fisheries Report No. 683, Suppl. Rome, FAO. 2002. pp. 145-224.

Druault-Aubin K., Diaz. N., Prado J. et Reynal L. (2007). Outils pédagogiques pour le développement durable des pêches associées aux DCP ancrés. In: Report of the Second meeting of the WECAFC Ad-hoc Working Group on the Development of Sustainable Moored Fish Aggregating Device Fishing in the Less..., Bouillante, Guadeloupe, 5-10 July 2004. FAO Fisheries Report. No 797. Rome, FAO.2007. pp. 264-270.

Gary Ramdine (2007). Synthèse sur les systèmes de gestion des dispositifs de concentration de poissons ancrés dans les Petites Antilles en 2004. In: Report of the Second meeting of the WECAFC Ad-hoc Working Group on the Development of Sustainable Moored Fish Aggregating Device Fishing in the Less..., Bouillante, Guadeloupe, 5-10 July 2004. FAO Fisheries Report. No 797. Rome, FAO.2007. pp. 126-137.

Guyader Olivier, Reynal Lionel, Angin Baptiste, Beramice David, Erialc Carole, Jean-Charles Cedric, Vincent Charly (2008). Contribution à l’évaluation de l’impact de l’implantation des DCP collectifs sur l’activité de pêche en Guadeloupe.

Guyader Olivier, Bellanger Manuel, Reynal Lionel, Demaneche Sebastien, Berthou Patrick (2013). Fishing strategies, economic performance and management of moored fishing aggregating devices in Guadeloupe. Aquatic Living Resources, 26(1), 97-105.

Reynal Lionel, Taquet Marc (2002). Le redéploiement de la pêche antillaise vers les grands poissons pélagiques. In Blanchet Gilles (ed.), Gobert Bertrand (ed.), Guérédrat Jean-Alfred (ed.) . – pp.73-86. La pêche aux Antilles (Martinique et Guadeloupe). (IRD editions).

Reynal Lionel, Doray Mathieu, Carpentier Andre, Druault-Aubin Vomakassi, Taquet Marc, Lagin Alain (2002). Perspectives de développement de la pêche associée aux DCP ancrés dans la Caraïbe. Proceedings - Gulf and Caribbean Fisheries Institute, University of Miami, 53, 177-190.

Reynal L., Doray M et Walters R. (2003).  Groupe de Travail Petites Antilles sur le Développement Durable de la Pêche Associée aux DCP Ancrés. Cancun (Mexico), November 2002. Proc. Gulf  Caribb. Fish. Inst. 55 : 13p.

Singh-Renton Susan (2002). Introduction to the sustainable development concept in fisheries. In National reports and technical papers presented at the First Meeting of the WECAFC Ad Hoc Working Group on the Development of Sustainable Moored Fis.... Le Robert, Martinique, 8-11 October 2001. FAO Fisheries Report No. 683, Suppl. Rome, FAO. 2002. pp. 229-234.

Walters R., (2002). Overview of large pelagic fisheries in the Western Central Atlantic region. In National reports and technical papers presented at the First Meeting of the WECAFC Ad Hoc Working Group on the Development of Sustainable Moored Fis.... Le Robert, Martinique, 8-11 October 2001. FAO Fisheries Report No. 683, Suppl. Rome, FAO. 2002. pp. 225-228.