Vous êtes dans :
Accueil>Conférences grand public >Archives >Cycle 2009-2010>La circulation des masses d’eau sur le plateau continental du golfe de Gascogne - 13 janvier 2010

La circulation des masses d’eau sur le plateau continental du golfe de Gascogne - 13 janvier 2010

par Louis Marié, physicien, Ifremer Brest

L'eau de la mer est en perpétuel mouvement, selon les marées, mais aussi du fait de courants plus permanents, forcés par les différences de température, de salinité ou le vent en surface. Si les océanographes étudient depuis longtemps les mécanismes de la circulation océanique globale, la circulation des masses d'eau sur le plateau continental du golfe de Gascogne est encore mal connue. Différentes campagnes (FROMVAR, ASPEX), menées par le Laboratoire de Physique des Océans (une unité mixte de recherche CNRS/Ifremer/IRD/UBO) en collaboration avec le SHOM et de nombreux autres laboratoires français, ont été consacrées à l'étude de ces masses d’eau, et notamment en mer d’Iroise.