MAKIMINI

2014-2016 : Projet MAKIMINI financé par les régions Pays de la Loire et Bretagne, labélisé par le pôle de compétitivité VALORIAL

Utilisation de bactéries lactiques d'origine marine pour la formulation de produits  fermentés innovants

 

Objectifs 

Dans un contexte de raréfaction de la ressource marine, il est important de mieux valoriser les co-produits et les espèces capturées de faible valeur commerciale en privilégiant l'alimentation humaine tant pour l'intérêt nutritionnel des protéines de poisson que pour la valeur ajoutée plus importante comparée aux utilisations classiques de co-produits (farine, pulpe). En s'appuyant sur les connaissances et les travaux de microbiologie et sur la souchothèque du laboratoire EM3B, le projet se propose de mieux valoriser cette ressource en développant des produits fermentés innovants. Au-delà des aspects de développement de nouveaux produits, les résultats du projet ambitionnent également d'accroître les connaissances autour des bactéries lactiques et de leur potentiel de fermentation.

Le laboratoire EM3B travaille sur (i) l’aptitude de souches de bactéries lactiques issues de la souchotèque Ifremer à la fermentation de 3 espèces de poissons ; (ii) l’effet de paramètres physicochimiques comme l'ajout de sucre, la température de fermentation, le temps... (iii) l’effet des souches et des conditions de fermentations sur les caractéristiques physico-chimiques et organoleptiques du produit obtenu.

 

Partenaires

Coordinateur :V. Gélamur, MERALLIANCE

Coordinateur scientifique : F. Leroi (Ifremer, EM3B)

ADRIA Quimper, Laboratoires STANDA