Le vendredi 3 août à La Turballe, venez suivre la conférence "La vie de l'anchois", présentée par Jacques Massé

Le vendredi 3 août aura lieu la manifestation « La Turballe, sur la route de l'anchois ». A cette occasion, Jacques Massé, biologiste des pêches à l'unité Ecologie et Modèles pour l'Halieutique de l'Ifremer, présentera sa conférence "La vie de l'anchois", à 15h, Salle du Grand Bleu.

Thème de la conférence :

L'anchois est présent dans presque toutes les mers du globe. Il est toujours fortement exploité par l'homme qui en capture jusqu'à 15 millions de tonnes par an, bien souvent pour en faire de la farine et ainsi nourrir d'autres animaux. Maillon important de l'écosystème marin, l'anchois est un poisson "nomade" qui se nourrit exclusivement de plancton. De petite taille, il est très vulnérable et se regroupe en bancs pour survivre à ses nombreux prédateurs ou rejoindre les zones favorables. Sa vie est courte et le maintien des générations lui impose des tactiques de reproduction bien adaptées. Très sensible à l'environnement, son abondance peut varier considérablement d'une année à l'autre alors que les industries alimentaires comptent toujours sur lui comme réserve de protéines.
Compte tenu de ses qualités gustatives particulières, l'anchois du golfe de Gascogne est un produit exclusivement réservé à la consommation humaine. Il y est très convoité. Son exploitation nécessite de gros effort d'adresse et de technologie. Elle entraîne parfois des conflits entre flottilles. Malheureusement le niveau très variable du stock ne permet pas toujours de répondre aux attentes du marché. Alors, entre pêcheur, poisson et consommateur, qui doit s'adapter à qui ?