Département Infrastructures Marines et Numériques

Le département Infrastructures Marines et Numériques (IMN) assure des services et réalise des projets dans le but de créer ou d'améliorer en continu des infrastructures de recherche, et de les promouvoir auprès des guichets de financement nationaux et internationaux pertinents.

Contexte et enjeux

L'océan demeure un milieu difficile d'accès, qui nécessite des moyens technologiques considérables pour l'observation et l'exploration. Dans ce cadre, le département Infrastructures Marines et Numériques (IMN) gère des services, notamment informatiques, et des projets afin d’améliorer les infrastructures en appui de la recherche dans le domaine de la flotte océanographique et des instruments associés. IMN intervient essentiellement en maîtrise d’œuvre, en maîtrise d’ouvrage ou en support (interne Ifremer ou externe). Il développe et gère également le centre de données océanographiques afin de recueillir et mettre à disposition de la communauté scientifique des données sur le milieu marin. Il développe et opère les systèmes d'informations de données marines de l'Ifremer, dans le respect des directives nationales et européennes en vigueur.

IMN s’attache à promouvoir les infrastructures de recherche dont il a la charge auprès des guichets de financement nationaux et internationaux pertinents. L'essentiel de ces activités s'inscrit dans des partenariats nationaux et internationaux (TGIR Flotte, ERIC Euro-Argo, Pôle de données océan, GDRs) qui impliquent une politique de mutualisation des moyens et une gouvernance partagée.

Les missions du département IMN

La Flotte et les engins sous-marins

Le département a pour ambition de proposer, concevoir, réaliser et mettre en service des projets technologiques relatifs à la flotte, aux systèmes embarqués et aux engins sous-marins, dans le but de répondre aux besoins scientifiques. Il mène des projets de recherche et développement, en identifiant les domaines-clés qui contribuent à l'amélioration technique des navires et des engins, notamment en robotique et en acoustique.

Euro-Argo, la Très Grande Infrastructure de Recherche (TGIR) d’observation de l’océan

Le département IMN coordonne les activités opérationnelles relevant de l'ERIC Euro-Argo, tant au niveau national qu’au niveau européen. La contribution consiste en la fourniture et le déploiement de profileurs qui contribuent à l’objectif mondial ARGO de plus 3000 profileurs actifs en permanence.

Systèmes d'information et bases de données océanographiques

Les équipes développent et opèrent les grands systèmes d'informations de données marines de l'Ifremer, en collectant, validant, traitant, bancarisant et diffusant les données marines pour des objectifs scientifiques et/ou en réponse aux directives nationales et européennes en vigueur (Directive cadre Stratégie pour le milieu marin, Directive Cadre sur l'Eau, INSPIRE, Data Collection Framework).

L'Ifremer (par le biais de son service SISMER) assume le rôle de leadership européen sur les bases de données marines (projets SeadataNet), et est l'un des deux centres mondiaux de données dans le cadre de l'infrastructure ARGO.

Services d'infrastructure informatique et télécommunications

Le département fournit un service universel d'informatique et de télécommunications disponible sur toutes les implantations d'Ifremer. Il construit et opère les outils informatiques nécessaires à la gestion de l'Institut.

Cellule Coordination opérationnelle ARGO

La cellule Coordination Opérationnelle ARGO (COA) a pour mission la coordination générale de la TGIR Euro-Argo.

Unité Navires et Systèmes Embarqués

L'unité de recherche Navires et systèmes embarqués (NSE) est une unité technologique dont l'activité est principalement tournée sur les développements liés à la flotte de l'Ifremer : navires hauturiers et côtiers et équipements communs embarqués.

Unité Informatique et données marines

L’unité Informatique et Données Marines (IDM) est chargée de développer et de gérer les infrastructures informatiques communes de l'Ifremer et le centre de données océanographiques dans un objectif continu, adapté aux usages et aux capacités de l'Institut.

Unité Systèmes sous-marins

L’unité Systèmes sous-marins (SM) est en charge des développements, de l'ingénierie et du suivi des systèmes et des méthodes d'intervention, de reconnaissance et de surveillance sous-marine à caractère opérationnel ou exploratoire.