Recherche & Technologie

Institut de recherche intégré en sciences marines, l’Ifremer, via ses quatre départements scientifiques, contribue au système de recherche et d’innovation national, ainsi qu'à l’espace européen de la recherche, par la production de :

  • connaissances fondamentales via une approche systémique qui permet de mieux appréhender les processus qui régissent les écosystèmes et de comprendre les changements qui les affectent ;
  • résultats plus finalisés en réponse aux questions posées par la société, sur la base de ses capacités d’observation, de surveillance et d’expertise.

Cette recherche se nourrit d’une technologie de haut niveau dans de nombreux domaines : interventions sous-marines, systèmes instrumentaux, observatoires (côtiers, hauturiers, de fond de mer), ressources minérales et énergétiques, pêche et aquaculture. L’Ifremer intervient également en développant et gérant notamment navires et engin, capteurs et matériaux. Les développements de connaissances et de systèmes s’appuient sur des laboratoires et services mais également sur des infrastructures et des moyens d’essais nécessitant des investissements récurrents (bassins d’essais, métrologie, ateliers de montage, plates-formes logicielles).

Projets MERLIN : "Pour la MER, Lancement d'Initiatives Nouvelles"

Les projets Merlin sont le fruit d’une réflexion engagée au sein de l’Ifremer pour élaborer et encourager de nouvelles initiatives fédératrices et emblématiques de l’institut, afin d’enrichir son potentiel de découvertes scientifiques.

Flotte Ifremer

Au sein de la TGIR Flotte, l'Ifremer possède et fait opérer, sous pavillon national, par le GIE Genavir, trois des cinq navires hauturiers nationaux, trois des sept navires côtiers et la totalité des engins sous-marins et équipements lourds.

Politique scientifique

L'Ifremer rassemble en son sein de nombreuses disciplines et compétences. Néanmoins, la production de connaissances et les activités de recherche menées par l’institut s'envisagent en partenariat avec les organismes de recherche et les universités.

Départements scientifiques

Quatre départements scientifiques constituent les piliers de la production scientifique de l'Institut :

  • Infrastructures Marines et Numériques (IMN)
  • Océanographie et dynamique des Écosystèmes (ODE)
  • Ressources biologiques et environnement (RBE)
  • Ressources physiques et Écosystèmes de fond de Mer (REM)

Infrastructures de recherche

Le développement des connaissances et des systèmes s’appuie sur des infrastructures et des moyens d’essais nécessitant des investissements récurrents (bassins d’essais, métrologie, ateliers de montage, plates-formes logicielles). La recherche nécessite également des infrastructures d’observation de l’océan permettant de collecter les données (flotte océanographique, satellites, etc.) et des infrastructures numériques permettant de bancariser, consulter et échanger facilement ces nombreuses informations.