La Loire fluviale et estuarienne - Un milieu en évolution

Une synthèse sur le bassin de la Loire, le fonctionnement de son milieu, sa gestion, les effets des activités humaines et les aménagements réalisés.

Les systèmes fluvio-estuariens européens sont soumis à une anthropisation ancienne et multiple. La Loire y est souvent qualifiée, à tort ou à raison, de « dernier fleuve sauvage d’Europe ». Cette synthèse rassemble les résultats des travaux menés depuis une vingtaine d’années par des équipes de recherche ligériennes au cours des phases successives du Plan Loire Grandeur Nature. Elle dresse l’état des connaissances acquises sur le fonctionnement de l’environnement fluvial et estuarien de la Loire, les effets des activités humaines et les aménagements réalisés pour maintenir son équilibre.

L’ouvrage traite des aspects physiques, chimiques et écologiques, replacés dans leurs contextes historiques et de la gestion d’un bassin dans un monde en perpétuelle évolution climatique et socio-économique. Il explique les articulations entre connaissances, gestion et protection des milieux aquatiques. Enfin, il aborde les impacts potentiels du changement climatique sur le fonctionnement du bassin ligérien.

À la fois rétrospective et prospective, cette étude s’adresse à un public scientifique et pluridisciplinaire : chercheurs, étudiants de licence et de master, gestionnaires des milieux aquatiques et des territoires…

  • Une synthèse multidisciplinaire qui regroupe les connaissance acquises au cours des vingt dernières années sur les aspects fluviaux et estuariens de la Loire : fonctionnement du fleuve et de son estuaire, effets des aménagements, prévention, protection…
  • Le point sur la gestion de ce bassin, compte tenu du changement climatique et de son incidence sur le milieu.
  • Une étude à la fois rétrospective et prospective.

Florentina Moatar, professeure en hydrologie environnementale à l’université François-Rabelais de Tours, travaille sur la Loire depuis une vingtaine d’années. Ses recherches portent sur l’analyse des transferts d’eau et de matière, les impacts du changement climatique et les activités anthropiques sur les systèmes fluviaux.

Nadia Dupont est maître de conférences en géographie à l’université Rennes-2. Ses travaux de recherches sont axés, d’une part, sur le risque « inondation » à travers les processus physiques, la perception et la prévention, et d’autre part, sur les usages de l’eau à l’échelle des bassins versants et les conflits inhérents.