Les enjeux de la recherche océanographique

Marie-Hélène Tusseau-Vuillemin (Directrice scientifique de l'Ifremer)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un contexte de changement global, climatique bien sûr mais aussi lié à la pression croissante des activités humaines sur les océans, et d'une demande mondiale croissante de ressources marines, les scientifiques constatent déjà des changements dans l'océan.
 
 Augmentation de la température, élévation du niveau de la mer, acidification des océans, modification des communautés biologiques, ...
 La liste est longue et risque de s'allonger dans les années qui viennent.
 
 Pour les années à venir, une ambition majeure de la recherche en sciences marines est de mieux diagnostiquer le changement climatique, actuel et passé, et de comprendre les processus qui régissent le fonctionnement de l'océan.
 
 Au-delà de ce défi mondial, la recherche s'attache aussi à comprendre comment se forment les richesses que l'océan recèle. Car il y a là des ressources potentielles de nourriture, de matières premières, d'énergie, qui pourraient permettre le développement durable de la planète et de ses habitants, à la condition de les exploiter de façon éclairée.
 
 Autant de défis qui restent à relever pour affiner encore les moyens d'études dans l'océan et par satellite, mieux traiter les données de plus en plus nombreuses, et mieux comprendre les interactions qui existent dans les milieux complexes et sensibles au changement climatique.