Les partenariats territoriaux

Les partenariats territoriaux dans lesquels l'Ifremer est impliqué prennent essentiellement 3 formes :

  • les Unités Mixtes de Recherche (UMR),
  • les laboratoires d'excellence (LabEx),
  • les Communautés d'Universités et Établissements (COMUE).

Les objectifs du LOPS sont de documenter l’état de l’océan et sa variabilité, pour une meilleure compréhension des processus physiques et biogéochimiques expliquant la circulation océanique, la structuration des écosystèmes pélagiques et les états de surface observés.

Le LM2E conduit les programmes de recherche en microbiologie des environnements extrêmes, principalement océaniques.

L'objet central de l'UMR est l'analyse économique et juridique des politiques publiques intéressant les activités maritimes et les espaces marins et littoraux.

Le LEMAR a pour but de comprendre et modéliser les systèmes marins au sein de la biosphère, définir les caractéristiques du milieu et des organismes, et décrypter leurs interactions.

L’UMR Écosystèmes Insulaires Océaniens est centrée sur l’analyse des interactions entre l’homme et son environnement dans les écosystèmes insulaires océaniens.

L'UMR LEEISA aborde l’étude de l’environnement dans sa complexité et à différentes échelles de temps et d’espaces.

l'UMR IHPE étudie différents systèmes biologiques en interaction, impliquant différentes espèces d’invertébrés

MARBEC étudie la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers, principalement méditerranéens et tropicaux.

Dans un contexte de changement climatique et de raréfaction des ressources, le LabExMER vise à renforcer les connaissances et la compréhension du fonctionnement de l'océan.

Le LabEx CeMEB s'intéresse à la dynamique et au fonctionnement de la biodiversité et des écosystèmes dans un contexte de changements environnementaux (notamment induits par les activités humaines).

Le LabEx COTE cherche à comprendre et prévoir les réponses des écosystèmes aux changements induits par l’homme et pour fournir des outils et des méthodes de régulation ou de conduite de leur évolution.

Le LabEx CORAIL a pour objectif de fournir une véritable plateforme de connaissance sur les écosystèmes coralliens, leurs évolutions dans un contexte de changement global, et de meilleurs plans de management pour une gestion durable de ces ressources.

Les COMUE fédèrent les forces de l'Enseignement Supérieur et Recherche présentes au niveau du territoire.