Missions

En tant qu'institut de recherche intégré en sciences marines, l’Ifremer, contribue au système de recherche et d’innovation national, ainsi qu'à l’espace européen de la recherche.

Une approche intégrée de la recherche en sciences marines

Institut de recherche intégré en sciences marines, l’Ifremer, contribue au système de recherche et d’innovation national, ainsi qu'à l’espace européen de la recherche, par la production de :

  • connaissances fondamentales via une approche systémique qui permet de mieux appréhender les processus qui régissent les écosystèmes et de comprendre les changements qui les affectent ;
  • résultats plus finalisés en réponse aux questions posées par la société, sur la base de ses capacités d’observation, de surveillance et d’expertise.

L’Ifremer s’investit ainsi dans une recherche d’excellence fondée sur des disciplines et des thématiques variées et, pour ce faire, s’appuie sur des partenariats avec les universités et les organismes de recherche. Il est également moteur au niveau international et européen d’initiatives de programmation concertée qu’il s’agisse de recherche ou d’infrastructures (flotte, observatoires, bases de données).

Appui à la puissance publique

La recherche de l’institut vient en appui du déploiement des politiques maritimes, qu’il s’agisse de la Directive Cadre sur l’Eau (DCE), de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM), de la politique commune des pêches, des stratégies nationales en matière de biodiversité ou encore des politiques sanitaires et zoosanitaires. Cette expertise fait partie intégrante des missions de l’institut. Pour en garantir la qualité, l’Ifremer doit veiller à en maitriser le périmètre, à le rendre compatible avec le socle de compétences de l’institut et de son ressourcement, tout en transférant vers d’autres secteurs ses méthodes, lorsqu’elles sont éprouvées et n’appellent plus au développement.

Valorisation économique

L’Ifremer s’inscrit ainsi dans une logique de valorisation économique grâce à de nombreux partenariats avec le monde industriel ou économique, à la promotion des innovations de l’institut et au transfert de technologies.

Recherche et développement

La recherche en sciences marines se nourrit d’une technologie de haut niveau dans de nombreux domaines : interventions sous-marines, systèmes instrumentaux, observatoires (côtiers, hauturiers, de fond de mer), ressources minérales et énergétiques, pêche et aquaculture. L’Ifremer intervient en développant et gérant notamment navires et engin, capteurs et matériaux. Les développements de connaissances et de systèmes s’appuient sur des laboratoires et services mais également sur des infrastructures et des moyens d’essais nécessitant des investissements récurrents (bassins d’essais, métrologie, ateliers de montage, plates-formes logicielles).

Gestion de la flotte

L’Ifremer contribue significativement au développement et à l'opération des infrastructures de recherche marine françaises et européennes. L’institut assure l'interface avec l’unité mixte de service Flotte océanographique française (UMS FOF) qui regroupe les moyens navals de recherche océanographique française. Dans le cadre de la TGIR Flotte, l'Ifremer possède et fait opérer, sous pavillon national, trois des quatre navires hauturiers nationaux, trois des sept navires côtiers et la totalité des engins sous-marins et équipements lourds. La qualité de l’équipement scientifique de la flotte repose également sur l’investissement technologique réalisé en lien étroit avec les chercheurs et ingénieurs de l’institut et des partenaires industriels.