Appui à la puissance publique

La recherche de l'Ifremer vient en appui au déploiement des politiques maritimes, qu’il s’agisse de la mise en œuvre de la Directive Cadre sur l'Eau (DCE), de la Directive Cadre Stratégie pour le Milieu Marin (DCSMM), des politiques sanitaire et zoosanitaire, de la Politique Commune des Pêches (PCP), de l'aquaculture ou encore des stratégies nationales en matière de biodiversité. Cette expertise fait partie intégrante des missions de l’institut.

L'appui aux politiques publiques représente environ un tiers des activités de l'institut, il est réalisé pour partie au sein des unités de recherche mais repose beaucoup, pour le volet observation et surveillance notamment, sur les  implantations de façade. Ces implantations mettent en œuvre les dispositifs de surveillance coordonnés à l’échelle nationale et contribuent par leur expertise aux prises de décision des services déconcentrés de l’État. Elles représentent pour leur part plus de 15% des effectifs scientifiques et techniques.

Les unités de l'Ifremer concernées sont les laboratoires environnement ressources rassemblés au sein de l'unité Littoral (9 LER  répartis sur 13 sites) :

  • Boulogne/Mer (LERBL),
  • Port-en-Bessin (LERN),
  • Dinard (LERBN),
  • Brest (LERBO),
  • Concarneau (LERBO),
  • La Trinité (LERMPL),
  • Nantes (LERMPL),
  • La Rochelle (LERPC),
  • La Tremblade (LERPC),
  • Arcachon (LERAR),
  • Sète (LERLR),
  • Toulon (LERPAC),
  • Bastia (LERPAC)
  • et les laboratoires ou unités halieutiques répartis sur les façades (Méditerranée à Sète, Gascogne Sud à L'Houmeau et Anglet, Lorient, Port-en-Bessin et Boulogne).

Matières premières et ressources minérales

L’Ifremer apporte une contribution particulière dans la stratégie nationale relative à l’exploration et l’exploitation minières des grands fonds grâce à ses compétences dans les domaines des géosciences marines, des environnements profonds et du développement technologique (systèmes d’exploration, capteurs et instruments d’observation et de suivi environnementaux etc.) et à ses coopérations scientifiques au niveau international.

Pêches maritimes

Accompagner un développement durable de la pêche dans un contexte de changement global et développer la valorisation des ressources biologiques marines sont des enjeux majeurs pour la société, que l'Ifremer a vocation à supporter.

Qualité et sécurité sanitaire

Afin de veiller à la santé des consommateurs de coquillages, une série de mesures a été mise en place par le Ministère de l'agriculture, de l'alimentation et de la forêt (MAAF). Cette politique est portée par la direction générale de l'alimentation (DGAL).

Réseaux de surveillance

Observation et surveillance recouvrent parfois un même champ d'action, mais sont distinctes. Dans un cas, il s'agit d'un dispositif en support à l'acquisition de connaissance et à la dynamique scientifique. Dans le second, le réseau répond à une obligation réglementaire ou une préoccupation de politique publique.